DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

DBS Superleggera ‘Concorde’ : y a-t-il un pilote dans l’Aston ?

Par Julien - 26 novembre 2019
Aston Martin DBS Superleggera

Aston Martin veut faire plaisir aux Goose et Maverick en herbe qui ont raté leur carrière de pilote de chasse et qui sont dans l’aviation civile avec cette Aston Martin DBS Supperleggera Concorde. 

Tu es un pilote de chasse refoulé qui a été recalé dans l’armée et qui se retrouve aujourd’hui au cockpit d’un Airbus pour faire Lille-Bordeaux ? Bonne nouvelle, tu vas quand même pouvoir te la jouer “cool” et te prendre pour Tom Cruise au volant grâce à Aston Martin. La marque anglaise, qui a déjà produit plusieurs modèles de voitures dédiées au monde de l’aviation nous refait le coup avec la toute récente DBS Superleggera.

Aston Martin DBS Superleggera

“Concowde”

Sa majesté nous gratifie donc d’une DBS aux couleurs du Concorde de British Airways. Eh oui, au cas où vous l’auriez oublié, le Concorde n’est pas un avion 100 % français puisqu’il a été développé conjointement par la France et le Royaume-Uni. Et à l’occasion des cinquante ans de son premier vol d’essai, Aston Martin saute sur l’occasion en dévoilant cette DBS Superleggera qui ne change aucunement sa mécanique.

Aston Martin DBS Superleggera

Les seules évolutions sont esthétiques, avec un drapeau anglais discret sur la lame avant et le spoiler arrière. Les rappels du Concorde sont sur le toit et sur les flancs avec ces ouïes latérales ressemblant fortement à l’un des avions de ligne les plus rapides de l’histoire. A l’intérieur, le splendide cuir bleu a malheureusement bien de la peine à nous faire oublier le design toujours très discutable du volant et de la console centrale. On aime, ou pas, mais l’intérieur est quoi qu’il arrive rattrapé par le design extérieur, réussi, équilibré, et absolument incontestable.

Aston Martin DBS Superleggera

Quelques petits clins d’oeil à noter dans cette Aston Martin, comme le paresoleil frappé du “Mach 2.04” du Concorde ou encore une plaque spéciale numérotée (selon les codes de l’aviation) et signée par les patrons d’Aston Martin et de British Airways.

Il faudra avoir de la chance

Pour acquérir cette DBS “Concorde”, il faudra : se dépêcher, et aller à Bristol. En effet, seulement 10 exemplaires seront produits et exclusivement vendus par Aston Martin Bristol, là où se trouve le Concorde anglais.

Les clients pourront compter sur le V12 5.2 biturbo de 725 ch et 900 Nm, et sur des performances de premier ordre. Il ne manquera plus que les Rayban Aviator et le bomber pour se prendre pour le pilote de chasse inavoué.

La punchline Downshift

Heureusement que les Russes n’ont pas produit de voiture en hommage au Beluga. Vous imaginez la tronche de l’auto…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.