DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
mardi, octobre 24, 2019

Crash-tests Koenigsegg : oui, cela existe, et c’est dur à regarder

Par Julien - 30 avril 2019
Crash Koenigsegg test

Il faut bien le reconnaître, la faible diffusion de Koenigsegg aurait pu laisser croire que la marque pouvait se passer de crash-tests. Mais il n’en est rien, le constructeur suédois en réalise quelques-uns. Attention les yeux.

Koenigsegg, aussi, a droit à des séances de crash-tests. Apex One diffuse d’ailleurs une très intéressante vidéo dans laquelle on découvre le responsable de l’homologation chez Koenigsegg nous parler de son travail, qui, on peut le dire, est tout sauf commun : préparer des voitures à plusieurs millions d’euros pour rencontrer un mur, sauter un dos d’âne à vive allure ou se faire mutiler.

Le fait est que Koenigsegg veut limiter les coûts, et on les comprend. Mais une chose nous interpelle : la coque en carbone de la voiture est reprise à chaque crash-test (et remontée). Seuls les panneaux de carrosserie et tous les éléments annexes sont changés.

Si c’est compréhensible vu le prix certainement hallucinant d’une structure de Regera/Agera en carbone, on peut quand même se demander si ce process ne fausse pas un peu les résultats. Quoi qu’il en soit, cette vidéo est une nouvelle preuve que le carbone est l’un des pires matériaux en cas de choc : il ne se plie pas, mais rompt d’un coup en mille morceaux. C’est aussi ce qui explique qu’il est très difficile de réparer des chocs sur des pièces en carbone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.