DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
dimanche, septembre 18, 2019

C’est voté et définitif : le compte à rebours de la fin des voitures thermiques est lancé

Par Julien - 12 juin 2019
Moteur thermique

Le 11 juin est une date importante : c’est hier que l’Assemblée nationale a définitivement voté pour la fin de la voiture thermique en France. Le compte à rebours est donc lancé.

Il vous reste précisément 20 ans et quelques mois pour acheter des voitures thermiques (essence, diesel, gaz naturel, GPL). L’Assemblée nationale a définitivement voté hier la fin des véhicules thermiques pour 2040 en France, mais pour l’instant, les contours de cette loi paraissent bien flous.

Les hybrides simples (non rechargeables) seront-ils aussi interdits ? Cette interdiction concernera-t-elle uniquement la voiture neuve, ou aussi le marché de l’occasion ? Sur ce dernier point, on ne craint qu’il s’agisse d’une interdiction totale. En effet, un député s’est exprimé vis à vis d’une réduction du délai à 2030 (qui a été finalement abandonnée) : “cela signifie que si l’un de nos concitoyens achetait en 2025 un véhicule Diesel ou essence, même hybride, à partir de 2030 il n’aurait plus le droit de le vendre d’occasion“. Le message a le mérite d’être clair, même si l’on attend toujours de connaître réellement toutes les spécificités de ce projet de loi.

Si vous comptiez continuer d’acheter des voitures neuves, faites bien attention à partir de 2030 à quelle voiture vous achèterez. A cette date, il faudra oublier les moteurs thermiques, sous peine de se retrouver dix ans plus tard avec une auto absolument invendable.

On se demande quand même que vont devenir les millions de voitures d’occasion en circulation. Certes, la filière de recyclage est plutôt “rodée”, mais il va quand même falloir se pencher sur le problème. Et là, on a pas vraiment de réponse de la part de l’Etat, si ce n’est qu’il ne faudra pas tout miser sur l’électrique, pour éviter une deuxième catastrophe écologique potentielle avec les batteries. Bref, l’avenir, il est flou, plus que flou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.