DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
lundi, octobre 23, 2019

Ceci n’est pas un intérieur Bentley… mais Kia

Par Julien - 5 septembre 2019
Kia Mohave

Vous vous rappelez de Kia, 15 ans en arrière ? Là, voilà. Maintenant ouvrez à nouveau les yeux, et regardez ceci : l’habitacle du Kia Mohave. Un gros SUV pour les Sud Coréens, avec un intérieur qui relèguerait l’habitacle d’une Peugeot 508 ou d’un Renault Koleos Initiale Paris au rang de mobilier antique.

A l’époque de la prise en main de la Kia Stinger, nous nous attendions à quelque chose de spécial. Et nous n’avons pas été déçus : l’intérieur de la berline était l’un des plus agréables à l’oeil, et des mieux assemblés chez les constructeurs généralistes. Tellement bien construit, en fait, qu’il faudrait taper dans de l’Audi S5 pour avoir un équivalent chez la marque aux anneaux (oui, on ose aller jusque là).

Kia Mohave

Le constructeur coréen, auteur du tristounet Carnival et de la sinistre Shuma, est aujourd’hui en mesure de faire de belles choses, à l’image du parent Hyundai. Après la Stinger ou le Telluride (gros SUV réservé aux Américains), voici donc l’intérieur du Mohave, un autre modèle de gros SUV, cette fois destiné à la Corée du Sud.

Kia Mohave

Cuir pleine fleur en abondance, bois, aluminium, hautes technologies : visuellement, on mettrait un volant Bentley que ça ne choquerait presque pas. Evidemment, une Bentley reste en toute logique très supérieure, mais ce Mohave est l’exemple du “quand on veut, on peut”. Recharge par induction, grande instrumentation numérique, contrôle de la climatisation par écran tactile pour les trois rangées de siège, réglages électriques dans tous les sens, le Mohave a le sens de l’accueil.

Kia Mohave

Et pour mouvoir la bête, un vénérable V6 3.0 diesel de 256 ch associé à une transmission intégrale et à une boîte automatique à huit rapports. Totalement incorrect d’un point de vue politique en Europe, mais force est de constater que Kia sait faire de jolies choses.

L'avis de Downshift

Vous nous pardonnerez la vulgarité passagères, mais Kia s’est “sorti les doigts du cul”, une nouvelle fois. Après l’intéressante Stinger et le luxueux Telluride, voici donc le Mohave. La preuve qu’un constructeur généraliste peut faire de belles choses, au moins aussi réussies que du premium. Renault, PSA, voilà ce qu’il faut faire quand on veut vraiment du haut de gamme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.