DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Cadillac Lyriq : la marque passe du V8 à l’électrique

Par Maxime - 14 août 2020
Cadillac Lyriq électrique

Lorsque l’on parle de véhicules « verts », on pense directement à Tesla, à Toyota, à Lexus ou encore à la Renault Zoé… Et puis il y a des marques auxquelles on ne pense pas tout de suite, voire pas du tout. Cadillac fait partie de la seconde catégorie, la marque ayant construit toute sa renommée autour de gros moteurs thermiques, notamment des V8. Cependant, il faut bien un début à toute chose, et le constructeur Américain vient d’annoncer le lancement de son tout premier modèle 100% électrique.

Cadillac va donc bel et bien produire un véhicule électrique. Ça ressemble au début d’une mauvaise blague, et c’est pourtant la vérité ! Mais il faudra s’armer de patience pour pouvoir s’installer à son volant, puisque la marque ne prévoit pas de le commercialiser avant 2022. Et autant le dire tout de suite, il est peu probable qu’il soit vendu chez nous. Si cette décision soudaine de la part de Cadillac peut paraître surprenante, le constructeur s’était déjà essayé à l’hybride il y a quelques années. C’est en revanche une première pour un modèle 100% électrique. Comme il fallait s’y attendre, ledit modèle n’est autre… qu’un SUV ! Quelle surprise, on n’y aurait jamais pensé, surtout venant de Cadillac dont le modèle phare n’est autre que le plus gros SUV roulant aux Etats-Unis, l’Escalade. Ce futur nouveau venu, quant à lui, sera baptisé Lyriq.

Cadillac Lyriq

Au lancement, Cadillac ne proposera son Lyriq qu’en propulsion, avec des batteries produisant une puissance totale de 100 kWh. A titre de comparaison, les batteries de l’Audi E-Tron 50 Quattro fournissent 71 kWh. La marque a déjà annoncé qu’une version équipée d’une transmission intégrale ferait son arrivée un peu plus tard, sans doute avec de plus grosses batteries. En ce qui concerne l’autonomie, Cadillac parle d’un peu moins de 500 km mais, comme toujours, il faudra laisser parler la réalité. D’autre part, le Cadillac Lyriq sera l’occasion pour le groupe General Motors d’inaugurer sa toute nouvelle batterie « Ultium ». Ce nouveau type de batterie nécessiterait environ 70% de cobalt en moins lors de sa fabrication, selon la marque. Plutôt pas mal, surtout quand on sait dans quelles conditions déplorables ce minerai est extrait.

Cadillac Lyriq

Visuellement, le Lyriq sera imposant, à l’image des autres SUV qui composent la gamme de Cadillac. L’auto dispose d’un empattement énorme, la face avant est droite et dotée d’une calandre gigantesque. La ligne de toit est fuyante, un peu à la façon d’un Range Velar. A l’arrière, les optiques ont l’air d’avoir eu droit à un dessin torturé, puisqu’on les voit nettement encadrer la lunette arrière, et suivre une courbe pour redescendre ensuite jusqu’en bas du bouclier. Cadillac met les petits plats dans les grands, et dote son Lyriq de poignées de portes affleurantes et de caméras en guise de rétroviseurs extérieurs. L’intérieur est quant à lui très épuré. On remarque aussitôt l’énorme dalle numérique incurvée qui occupe les deux tiers de la planche de bord. Au centre, sous l’écran, se trouvent les aérateurs ainsi que ce qui semble être le panneau de contrôle de la climatisation. Le volant dispose lui aussi de boutons tactiles. L’ensemble fait très qualitatif, l’habitacle n’a rien n’a envier aux références Allemandes.

Intérieur du Cadillac Lyriq

Pour un coup d’essai sur le segment des véhicules électriques, Cadillac semble bien parti. Espérons que le projet arrivera à son terme, et que le Lyriq tiendra toutes ses promesses. Qui aurait pu prévoir que même Cadillac allait se lancer dans l’électrique. Ça pourrait bien être la preuve que tout fout le camp.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.