DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Cadillac CT4 et CT5-V : le doigt d’honneur aux Allemands

Par Julien - 3 juin 2019
Doigt Mr Bean

La Cadillac CTS-V est une voiture fantastique à tout point de vue. Les nouvelles “V” chez Cadillac sont malheureusement bien timides, mais la marque américaine promet que ce n’est que le “début”.

Pour 110 000 €, vous ne pouvez même pas vous payer une BMW M5 ou une Mercedes E63 AMG en 2019, qui sont plus proches des 140 000 €. Ce que vous pouvez faire, en revanche c’est débarquer chez Cadillac et repartir avec une CTS-V de 650 ch. Au programme : V8 6.2 compressé, transmission arrière, caractère bien trempé et un bon gros doigt d’honneur aux concessions BMW/Audi/Mercedes.

Cadillac CT5-V

Cadillac dévoile aujourd’hui le renouveau de la gamme “V” qui commençait, il est vrai, à vieillir. Voici donc les CT4-V et CT5-V, qui sont le début de la nouvelle offensive de Cadillac chez les berlines sportives. Mais n’allez pas les comparer à des M5 ou des E63 AMG, il faut plutôt les positionner face à des versions intermédiaires à moteur six cylindres.

Cadillac CT5-V

Eh oui, sous le capot, on ne trouve pas de gros V8 mais un V6 3.0 suralimenté de 355 ch pour la CT5-V, qui vient progressivement remplacer la CTS-V. La CT4-V, elle, vient en remplacement de l’ATS-V, avec un quatre cylindres en ligne 2.7 turbo de 320 ch. Cadillac a tout revu : nouvelle plateforme, mais aussi nouvelle boîte automatique à dix rapports et présence de la suspension pilotée MagneRide.

Cadillac CT5-V

Les deux autos sont des propulsions, mais la transmission intégrale est tout de même proposée en option. Cadillac fait donc l’inverse des Allemands et continue de vendre ses berline en priorité en deux roues motrices.

Cadillac CT4-V

Le patron de Cadillac a promis que la marque ne s’arrêterait pas là et que ce n’était que le début de la nouvelle aventure “V”. En clair, il n’est pas exclu que la CT5-V reçoive plus tard un V8 dans une version plus musclée. Il faudra bien ça pour faire un double doigt d’honneur aux Allemands.

Rappelons que Cadillac est présent officiellement en France, et que l’on peut acheter l’ensemble (ou presque) de la gamme du constructeur américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.