DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Bugatti lance le “Passeport tranquillité” pour faciliter l’entretien côté client

Par Maxime - 8 mars 2021
Bugatti - Passeport Tranquillité

Rouler en Veyron ou en Chiron n’est pas donné à tout le monde. Mais lorsqu’arrivent les différents entretiens, il n’est pas forcément facile de savoir vers qui se tourner. En effet, on ne va pas faire la révision de telles voitures chez n’importe quel garage, pensez-vous. C’est pourquoi Bugatti lance le « passeport tranquillité », un programme d’entretien dédié à ces deux modèles d’exception.

C’est bête à dire, mais on n’effectue pas l’entretien d’une Bugatti chez Norauto, comme le ferait n’importe quel badaud avec son Ibiza TDI stage 3. Quelle indignité ! Une voiture de ce rang là ne saurait fréquenter pareil garage. Et de toute façon, il est fort peu probable qu’un garage généraliste accepte d’intervenir sur une Veyron, mais sait-on jamais. Quoiqu’il en soit, Bugatti propose désormais un programme d’entretien baptisé « passeport tranquillité ». Tout est dans le titre, cette formule permettra aux propriétaires de vivre plus sereinement leur expérience Bugatti. L’objectif de ce passeport est tout simple, il s’agit de garantir un historique de suivi certifié par la marque, mais aussi d’éviter aux voitures toute perte de valeur. Il est accessible à tous les propriétaires de Veyron et de Chiron.

Dans le cas de la Veyron, le programme d’une durée de deux ans prévoit un entretien de 14 heures la première année, et un autre de 32 heures pour la deuxième. C’est différent dans le cas de la Chiron, puisque le passeport inclut un entretien de 14 heures tous les ans pendant quatre ans, ainsi qu’une grosse révision approfondie de 72 heures la quatrième année. Oui oui, 72 heures soit, dans les faits, un séjour d’une semaine dans un des centres agrées par Bugatti. En plus de cela, le constructeur Alsacien proposera à ses clients de choisir parmi deux formules différentes. La première, l’Active, est destinée à ceux qui utilisent leur voiture régulièrement (oui ça doit exister du coup). La seconde, baptisée Collector, s’adresse à ceux dont la voiture passe le plus clair de son temps à l’arrêt, soit ceux qui roulent moins de 200 kilomètres à l’année.

Là, vous vous dîtes que c’est déjà pas mal comme service. Mais non, Bugatti va encore plus loin en proposant également, en supplément, un service de dépannage haut de gamme. La marque explique : « Pour le cas improbable où une Veyron ou une Chiron aurait un problème mécanique (Notez la confiance des types), « Bugatti prévoit aussi, pour l’avenir, que le client pourra demander, par simple appel, le transport de son véhicule vers un partenaire d’entretien autorisé Bugatti. Ce service sera disponible chaque jour de la semaine, 24 heures sur 24 et partout dans le monde. Ce service de dépannage premium sera offert exclusivement aux propriétaires de Bugatti et offrira au client la possibilité de poursuivre son voyage, tandis que sa Veyron ou sa Chiron sera réceptionnée par le partenaire d’entretien ».

Ce passeport présente également un énorme avantage, car il est rattaché à la voiture et non au propriétaire. Comprenez que s’il décide de vendre son hypercar, le futur acquéreur pourra continuer de bénéficier du programme d’entretien, et ce même une fois la garantie constructeur arrivée à son terme. On a beau chercher, on ne voit pas quelle autre marque, si prestigieuse soit-elle, propose un tel service après-vente. Un des hauts cadres chez Bugatti a déclaré : « Ce nouveau programme exclusif donne à nos clients la certitude que leur chère Bugatti Veyron ou Chiron est en de bonnes mains pour son entretien. En développant ce programme, nous avons placé le client au premier plan ». De plus, une souscription à ce service peut représenter une sérieuse valeur ajoutée lors d’une éventuelle revente.

Le prix pour ce passeport tranquillité n’a pas été communiqué à l’heure actuelle, mais il devrait logiquement être proportionnel aux tarifs des voitures. Actuellement, seuls les clients Bugatti d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie peuvent y adhérer, mais la marque a d’ores et déjà annoncé qu’elle étendrait le dispositif à l’Amérique du Nord dans le courant de l’année, une fois que le réseau de partenaires officiels sera prêt.

Source : Bugatti.com – Passeport tranquillité : une tranquillité d’esprit pour les propriétaires de Bugatti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.