BMW M850i

La marque de Munich serait-elle jalouse d’Elon Musk ? La conquête spatiale est en tout cas relancée chez les constructeurs automobiles. D’un côté on envoie des voitures dans des fusées, de l’autre on importe des bouts d’espace dans l’intérieur luxueux d’une berline. La BMW M850i “Night Sky” comporte en effet de vrais morceaux de roches de météorite.

Alors non, vous ne trouverez pas l’option au catalogue lors de votre commande, cette version “Night Sky” est en effet réservée aux clients très exigeants. Préparé par le département de personnalisation “BMW Individual” de la marque, le modèle se permet quelques excentricités.

BMW m850i night sky de face

De la vraie météorite à portée de main

Si vous souhaitez pouvoir toucher de vrais morceaux de l’espace, seuls les seuils de porte, le bouton start-stop, xDrive ainsi qu’un petit bout de la console centrale comportent de vrais morceaux de météorites. Récoltés sur Terre et traités en partenariat avec l’Institut Max Plank de Münich pour les inclure dans les finitions.

Cette édition BMW M850i “Night Sky” contient de multiples autres références à l’espace. Ciel de toit, sièges, rétroviseurs, entrée d’air… tout y passe ! Inspiré par les figures de “Widmanstätten” (à vos souhaits), c’est la recristallisation qui se produit dans l’acier au-dessus de 1000° d’après Wikipédia (je suis pas trop cailloux, désolé !) et retrouvés communément dans les roches de météorites trouvées sur Terre. Cela forme une figure géométrique spécifique.

Le motif particulier présent sur plusieurs partie de la "Night Sky"

La “Night Sky” comporte également des LEDs dans l’accoudoir central imitant un ciel étoilé ainsi que plusieurs nuances de couleurs dans l’habitacle. Mêlant Bleue foncé, gris et blanc dans les différentes selleries. La peinture a aussi droit à un traitement spécifique : une base noire non métallisée sur laquelle un bleu “San Marino” métallisé est posé en dégradé, à la limite d’une couleur bi-ton pour la partie inférieur de la carrosserie. Le tout sublimé par différentes couches de vernis pailletés.

Le ciel étoile de l'accoudoir central

Mais aussi des freins produits par imprimante 3D !

On vous en parlait récemment, les constructeurs commencent à réellement considérer l’utilisation de l’impression 3D pour des pièces automobiles. Cela permettant quelques folies impossibles auparavant. Dans le cas de cette BMW M850i “Night Sky” c’est avant tout pour réduire le poids. Bon, admettons-le, la différence ne doit pas être flagrante sur un tel modèle. Mais ça reste cool !

On notera l’inspiration “Interstellar” de la petite vidéo de présentation !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.