DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Audi arrête l’hybride rechargeable à cause du WLTP

Par Julien - 24 novembre 2018
Audi A3 e-tron

Voilà encore une victime au sein du groupe Volkswagen. L’Audi A3 e-tron est supprimée du catalogue, faute de pouvoir passer le nouveau cycle d’homologation WLTP. Il n’y a donc plus, pour l’instant, d’hybrides rechargeables chez Audi.

Le nouveau cycle d’homologation des véhicules neufs en Europe fait toujours plus de dégâts. Certains constructeurs, qui n’avaient pas forcément bien anticipé la chose, se retrouvent à devoir prendre une décision importante : investir de grosses sommes d’argent pour mettre à jour un modèle existant et pouvoir l’homologuer, ou le stopper complètement.

Les hybrides rechargeables Audi suspendus

Chez Peugeot, par exemple, la 208 GTI est passée à la trappe. Mais c’est chez le groupe Volkswagen qui semble y avoir eu le plus de dégâts. Le géant allemand a vu ses livraisons lourdement chuter depuis septembre, la faute à des centaines de milliers d’autos à mettre à jour.

Et au catalogue, certains modèles disparaissent. C’était le cas du Q7 hybride rechargeable (e-tron), et c’est aujourd’hui le cas de l’A3 e-tron, qui est pourtant censée être une voiture “écolo”. Audi a décidé de la retirer de la production pour deux raisons : le modèle actuel demanderait trop d’efforts financiers pour passer le WLTP, et la nouvelle A3 est bientôt là…

Pourquoi les hybrides rechargeables ont peur du WLTP ?

Contrairement à l’ancien cycle NEDC, le nouveau WLTP est bien plus dur. Les testeurs font en effet rouler les hybrides rechargeables bien plus longtemps, jusqu’à vider complètement les batteries et passer du coup sur le moteur thermique. Evidemment, si celui-ci n’est pas forcément aux normes, cela va vite poser problème sur la note finale !

A l’inverse, à l’époque du NEDC, il n’y avait pas de test en conditions réelles : les voitures étaient testées sur banc uniquement, et sur de petites distances. C’est d’ailleurs pour cela que l’on avait, par exemple, un Porsche Cayenne hybride à 2 l/100 km…

Heureusement, tous les hybrides rechargeables n’ont pas de problèmes à passer au WLTP, mais une bonne partie d’entre eux semble quand même poser des soucis. Chez Mitsubishi, par exemple, l’Outlander PHEV (la meilleure vente chez les hybrides rechargeables en Europe) a déjà passé le nouveau cycle sans encombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.