DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Aston Martin pourrait être racheté par un milliardaire canadien

Par François - 6 décembre 2019
Aston Martin pourrait être racheté

Aston Martin vient de voir le cours de son action exploser de 17% après qu’une rumeur relayée par Autocar indique que Lawrence Stroll, propriétaire de l’écurie de F1 Racing Point et père du pilote Lance Stroll, préparerait une offre pour prendre une participation majoritaire dans la firme anglaise.

Lawrence Stroll serait en train d’utiliser ses connexions acquises en tant que propriétaire de l’écurie de F1 Racing Point pour dévorer Aston Martin. Le constructeur britannique basé à Gaydon a l’objectif ambitieux de doubler ses volumes de vente afin d’atteindre 14 000 unités d’ici 2023, mais n’y arrivera probablement pas tout seul. En effet, le paysage automobile n’est pas au beau fixe ces temps-ci et Aston Martin accuse un déficit de 18 millions de dollars rien que cette année.

Notez que bien que cette rumeur a permis à l’action de s’envoler et d’atteindre une capitalisation boursière de 1,4 milliard de livres, cette dernière s’élevait à 4,3 milliards de livres lors de son entrée en Bourse en 2018, il y a qu’un an de cela. C’est pour cette raison que le milliardaire canadien serait dans les starting-blocks, aux côtés d’un consortium d’investisseurs, afin de profiter de la faiblesse de l’action Aston Martin. Lawrence Stroll croit en la transition qu’a entreprise la marque anglaise en s’attaquant au marché des SUV avec son modèle baptisé DBX, présenté fin novembre en Chine.

Stroll dispose d’une fortune estimée au dessus de la barre des 2 milliards d’euros. Richesse qu’il a créée au fur et à mesure de divers investissements dans des marques de luxe telles que Pierre Cardin, Ralph Lauren ou encore Tommy Hilfiger. Quoi qu’il en soit, une de fois de plus dans son histoire, Aston Martin est en grande difficulté financière et pourrait apprécier l’arriver d’un nouveau sauveur…

La punchline Downshift

Qui sait… peut être que le fait de s’emparer d’Aston Martin lui permettra de mettre un meilleur moteur dans la monoplace de son fils, très peu performant depuis son arrivé en Formule 1. Sinon quelqu’un lui a dit qu’il fallait simplement virer son fils de l’écurie pour que son investissement dans Racing Point soit profitable ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.