DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Après avoir planté tous les Kangoo ZE de France, La Poste passe au EZ-FLEX

Par François - 21 mai 2019
La Poste va tester le Renault EZ-FLEX

Le nouveau micro-utilitaire électrique signé Renault, l’EZ-FLEX, va être prêté à La Poste dans le cadre d’une phase de test.

Oui, si vous n’aviez pas lu ça récemment, Renault nous invite dans le tur-fu avec l’EZ-FLEX. Mais si rappelez-vous, lors du salon VivaTech, l’utilitaire électrique Renault avait été dévoilé aux côtés du nouveau EZ-POD, un autre OVNI futuriste portée vers la transport partagé et automne. Pour revenir au EZ-FLEX, le petit utilitaire électrique, conçu pour la livraison en milieu urbain, va rejoindre la flotte du groupe La Poste.

Renault y voit surtout un intérêt technique dans sa phase de lancement. L’EZ-FLEX étant connecté et équipé de nombreux capteurs, il permettra au géant français de “mieux appréhender la réalité au quotidien de la livraison du dernier kilomètre”, précise la firme.

Le groupe La Poste en guise d’alpha (casseur) testeur

La Poste dispose actuellement de 7 000 Renault Kangoo ZE et va intégrer plusieurs EZ-FLEX à sa flotte de véhicules dans le cadre d’une première expérimentation. Toutefois, il y a un historique sur lequel le groupe français communique peu, et pour cause. En effet, nombreux sont les utilitaires électriques Renault qui passent fréquemment en atelier, avec une grosse préférence pour le service carrosserie.

Deux facteurs liés à cette réalité. Le premier concerne le bruit qu’émettent ces utilitaires. Etant quasi-nul, les autres usagers (automobilistes, motards, cyclistes) sont parfois surpris par leur arrivée, ce qui conduit à des accidents. Le deuxième est directement lié à la conduite : dans l’urgence, les contraintes de productivité (etc.), ces hommes et femmes prennent un peu trop la confiance au volant de leur bolide électrique dans un style baptisé “super-livreur”.

3 Commentaires

  1. Avatar Max Lavache dit :

    C’est injuste d’attribuer au silence du moteur électrique les accrochages des les utilitaires de livraison. Il n’y a aucune étude sérieuse pour affirmer cela. Par contre que ce soit en électrique ou en thermique les utilitaires de livraison sont beaucoup plus sujets aux accrochages car il doivent souvent se garer en double file (et du coup se font tamponner ou érafler), passer dans des endroits étroits, et avec le stress de la cadence des livraisons en plus c’est pas étonnant. Tous les véhicules de livraison sont plus ou moins cabossés, pas que les électriques.

    1. François François dit :

      Bonjour Max,
      C’est du second degré, bien sûr qu’il n’y a aucune étude sérieuse pour affirmer cela.
      Notre média est décalé d’où la touche d’humour du titre…
      Bonne journée/visite.
      François

      1. Avatar Max Lavache dit :

        Ah d’accord, c’est de l’humour anti-VE… J’avais pas compris. C’est un peu comme une vanne raciste alors? Ça dit bien ce que ça veut dire mais “pas sérieusement”, au cas où… Ça y est J’ai compris merci! Désolé, moi aussi je fais du second degré LOL! Ne m’en voulez pas.
        Bonne journée à vous également François!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.