DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Alfa Romeo : le planning des nouveautés sent mauvais

Par Julien - 4 novembre 2019
Planning Alfa Romeo

Alfa Romeo a dévoilé un nouveau planning des nouveautés pour les années à venir : les coupés GTV et 8C, qui étaient initiallement prévus, passent à la trappe. La marque oublie également l’idée d’un grand SUV et d’une remplaçante de la Giulietta.

En un peu plus d’un an, Alfa Romeo a fait le grand ménage au sein des nouveautés à venir dans les prochaines années. En juin 2018, le constructeur dévoilait un effet un joli calendrier avec la présence des GTV et 8C, d’une nouvelle Giulietta et d’un grand SUV du segment E.

18 mois plus tard, nouveau planning, mais bien plus maigre ! De nombreuses autos ont disparu des prévisions, à commencer par le duo GTV/8C, qui devait être motorisé respectivement par un V6 hybride et un V8 hybride. Le constructeur fait également l’impasse de façon plus surprenante sur une nouvelle Giulietta qui aurait pourtant pu être une belle opportunité pour Alfa Romeo de recapter une clientèle perdue (définitivement ?). Le grand SUV passe lui aussi aux oubliettes, mais Alfa Romeo annonce cette fois la présence d’un petit SUV du segment B, en électrique, avec un autre plus grand en hybride, aux côtés des restylages des Giulia et Stelvio.

Avec PSA, pour le meilleur et…

Faut-il le rappeler, la grande actualité du moment en matière d’automobile est le projet de fusion entre PSA et FCA, qui verra Alfa Romeo devenir un cousin de Peugeot et DS. Le nouveau groupe sera dirigé par Carlos Tavares, qui avait fait du ménage à son arrivée chez PSA en dégageant le coupé RCZ pour se concentrer sur les voitures essentielles, celles qui se vendent (beaucoup).

Depuis, PSA n’a pas franchement montré de vraies envies de prendre des risques, à l’inverse de Renault qui a au moins tenté le coup de la renaissance d’Alpine. De ce fait, le destin d’Alfa Romeo est désormais suspendu au bon vouloir d’un homme qui a condamné à mort la seule voiture plaisir restante chez Peugeot. Il est donc clair qu’une GTV ou une 8C est le dernier des soucis de Carlos Tavares.

L'avis de Downshift

Si vous voulez notre avis (inutile donc indispensable) : ça sent mauvais pour Alfa Romeo, très mauvais, même. Le simple fait de voir la Giulietta disparaître des plans montre à quel point Alfa Romeo ne sait plus à quel saint se vouer, même si “Saint SUV” est toujours là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.