DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

5 détails cachés que vous ignoriez au sujet des véhicules lourds

Par François - 16 novembre 2020
  1. Les dimensions

Il est évident que ces véhicules sont énormes et prennent la route avec leur taille, mais quelle est leur taille? En longueur, ils varient entre 21 mètres et 24 mètres et ont une largeur d’environ 6 à 7 mètres pour 4 mètres de hauteurs. Avec tout cet espace, ils peuvent transporter environ 35 tonnes de produits éparpillés dans le conteneur.

  1. Vroum vroum

En quoi le moteur est-il différent de celui d’une voiture ? Tout d’abord, il est environ six fois plus grand en taille comme en poids et, de ce fait, possède des caractéristiques supplémentaires. Parmi les choses que l’on retrouve sur un 18 roues, mais pas sur une voiture, on peut noter le système de freinage pneumatique et les turbocompresseurs.

Le moteur de poids lourds a une puissance de 400 à 600 chevaux, conçu pour parcourir près de 1 600 000 kilomètres, peut contenir 55 litres d’huile et comporte 12 vitesses ou plus. En comparaison, le moteur d’une voiture a une puissance comprise entre 100 à 200 chevaux, peut parcourir environ 300 000 kilomètres, peut contenir six litres d’huile et comporte jusqu’à cinq vitesses.

En général, les 18 roues sont maintenus en marche pour garder le moteur chaud et faire circuler l’huile. A moins que l’huile ne soit changée, pour les moteurs de service ou pour respecter les lois anti-marche au ralenti en vigueur. De plus, comme ils tournent au diesel, il faut tenir compte des conditions météorologiques car le froid peut épaissir le liquide, ce qui n’est pas souhaitable.

  1. Le type d’accident le plus dangereux

Toute accident est horrible, mais la mise en portefeuille est un cas spécial. Ce type d’accident se produit suite au blocage de la roue arrière du camion, ce qui fait que la remorque tourne à un angle aigu. Un autre problème majeur est le renversement, ou retournement, d’un camion de transport sur la route. Ce phénomène se produit lorsqu’un camion roule sur une surface meuble, comme de la terre ou de la boue, et que le conducteur corrige sa direction en essayant de revenir sur l’asphalte.

  1. L’arrêt

Le temps et la complexité de l’arrêt dépendent du chargement de ces camions, c’est-à-dire de leur poids à bord, de leur vitesse et/ou de l’état de la route. En général, il faut 40 % de temps supplémentaire pour s’arrêter par rapport à une voiture moyenne.

  1. Être son propre patron

Il existe de nombreuses entreprises de transport routier, chacune avec ses propres règles. Parfois, un chauffeur n’aime pas ces règles et quitte l’entreprise pour créer la sienne. Dans ces cas, on remarque souvent des détails étranges sur leurs camions. Cela peut aller d’une peinture inattendue à des animaux en peluche sur le toit. En général, on ne voit pas non plus de camions décorés pendant les vacances, sauf s’ils appartiennent à des indépendants. C’est leur façon de dire : “C’est moi le patron, et personne ne me dit quoi faire ou pas faire”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.