DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

24 heures du Mans : Peugeot s’associe avec Rebellion Racing

Par François - 5 décembre 2019
Peugeot s'associe à Rebellion pour Le Mans 2022

Peugeot vient d’officialiser son partenariat avec l’écurie suisse Rebellion Racing pour son retour en WEC avec la technologie hybride à partir de septembre 2022, mais aussi aux 24 Heures du Mans afin de narguer Toyota dès juin 2023.

Peugeot va ainsi faire son grand retour aux 24 Heures du Mans après son départ en 2011 et les derniers tours de roues de sa 908 HDi FAP. Listée dans une nouvelle catégorie répondant au nom de “Hypercar”, la firme française a partagé les premiers détails de son come-back. C’est simple, Peugeot sera associé aux suisses de Rebellion Racing, déjà engagée en LMP1, la catégorie reine d’endurance actuelle.

“Peugeot a écrit de belles pages dans l’histoire de l’endurance avec ses motorisations essence et diesel, et nous voulons désormais ouvrir un nouveau chapitre avec l’hybridation […] L’annonce de notre participation il y a quelques semaines a suscité un réel engouement. Nous en sommes très heureux d’autant que ce nouveau virage sportif et énergétique que nous allons prendre accompagnera nos lancements de Peugeot Sport Engineered. Je suis d’autant plus convaincu de cet engagement, que nous sommes désormais alliés avec un grand partenaire. La passion, la perfection et la Performance de Rebellion Racing s’associent parfaitement aux valeurs de Peugeot : Exigence, Allure et Emotion” déclare Jean-Philippe Imparato, directeur d’Automobiles Peugeot.

Les associations entre constructeurs et grosses écuries sont plutôt communes dans ce milieu. Cela permet aux géants de l’automobile, un peu moins spécialistes, de s’appuyer sur l’expertise des structures existantes en endurance. Audi l’avait fait avec Joest Racing au début des années 2000, et Toyota est actuellement en partenariat avec ORECA.

La punchline Downshift

L’arrivée d’un nouveau gros nom de l’automobile en endurance et au Mans est très importante pour la pérennité du championnat et de la légendaire course française. Bien que Ford (qui se retire) n’évoluait pas en LMP1, ce nouveau challenger va mettre du beurre dans les épinards (expression de ton daron TMTC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.