Volkswagen ID R Pikes Peak

Aujourd’hui, le constructeur allemand a dévoilé le prototype électrique qui partira à l’assaut de Pikes Peak en juin prochain, la Volkswagen ID R.

Le prototype, qui a été conçu pour évoluer sur les 20 km et 156 virages de Pikes Peak, est équipé de deux moteurs électriques qui transmettront instantanément la puissance aux 4 roues de cette Volkswagen ID R. Je vois déjà notre Jean-Kevin dans le fond de la salle qui saute de joie en pensant qu’on parle de VTEC mais non.

Volkswagen ID R

En réalité, sa Honda Civic rincée de 110 ch est subtilement différente… En partie parce qu’elle ne pèse pas 1100 kg, ne développe pas 680 ch et 650 Nm de couple, et ne dispose pas de quatre roues motrices. “Oui, mais ma Civic vidée elle pèse seulement 900 kg, et moi-aussi j’ai des baquets”. Oui, et mes coui**** au bord de l’eau ça fait un radeau. Revenons donc uniquement à cette Volkswagen ID R, puisqu’elle expédiera le 0 à 100 km/h en seulement 2.25 secondes, pour une vitesse maximale de 240 km/h.

Volkswagen ID R vs Peugeot 208 T16

Volkswagen ID R vs Peugeot 2018 T16

Au premier abord, la Volkswagen ID R semble être en dessous sur bien des chiffres. Moins puissance (671 < 875 ch), moins rapide au 0 à 100 km/h (2.25 < 1.8 sec), ou encore beaucoup plus lourde (1100 > 875 kg). Mais comme dit très bien Chris Harris (Top Gear UK), “les chiffres sur papier n’ont pas d’importance car une voiture n’est pas conduite sur papier”.

En effet, la pratique montre qu’une voiture full électrique à la fâcheuse tendance à tenir tête aux meilleurs supercars. Prenez la Tesla Model S par exemple, un modèle rapide mais loin d’être typé circuit. Et pourtant, YouTube regorge de vidéos où la voiture en humilie certaines. Alors imaginez un prototype électrique uniquement construit pour Pikes Peak ? Mon argent est sur la Volkswagen ID R…

Volkswagen ID R

Volkswagen annonce que la ID R n’est pas qu’une machine à puissance, mais bien un équilibre entre puissance et poids. La Volkswagen ID R dispose de batteries lithium développées par VW eux-mêmes, et bien que la configuration de cette dernière soit orientée vers la puissance, le constructeur allemand déclare que 20% de sa puissance sera issue de la récupération de l’énergie cinétique, lors des phases de freinage. Oui, comme en Formule 1.

Volkswagen a ainsi pour objectif de battre le record détenu par Rhys Millen et sa Drive e0 PP100 (2016), dans la catégorie électrique. Le temps à battre est de 8 minutes et 57.118 secondes, et pas une de plus. Notez toutefois qu’a cette époque cette dernière disposait de 6 moteurs électriques développant 1596 ch. Mais attention les pessimistes, c’était en 2016, avec la technologie électrique de 2016.

Volkswagen ID R

L’allemand compte donc bien secouer le monde automobile en juin prochain, surtout après leur première et dernière apparition à Pikes Peak en 1987. A l’époque, c’était une Golf dotée de deux moteurs développant un total de 652 ch qui avait pris le départ. Malheureusement, elle avait été contrainte à l’abandon suite à une casse des suspensions… Shit happens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.