Ferrari fête ce weekend ses 70 ans, et presque autant de modèles iconiques.

Pendant trois jours, le constructeur italien va mettre le feu au nord de l’Italie pour célébrer les 70 ans de Ferrari. Le cheval cabré célèbre son 70e anniversaire à coup de soirée de gala, de ventes aux enchères d’automobiles d’exception, mais aussi de montres Hublot “Techframe Ferrari 70 Years Tourbillon Chronograph”. A ce titre, l’équipe Downshift revient sur les 7 Ferrari les plus iconiques pour les 70 ans de Ferrari, en tâchant de définir, de notre point de vue, une perle Ferrari par décennie passée, soit 7 les matheux 😉

Ferrari 250 GT California Spider (années 50)

Dès sa création, Ferrari ne tarda pas à faire parler d’elle et d’être un objet de convoitise sur les routes et sur circuit, et notamment en Formule 1. Le premier modèle iconique est donc la Ferrari 250 GT California Spider, avec des prises d’air un peu partout, qui à sa sortie, faisait polémique. L’idée est venue du responsable de Ferrari USA-Ouest (John von Neumann), qui était persuadé que sa clientèle show-biz avait besoin d’un modèle cabriolet de la sorte. Soutenu par son homologue de Ferrari USA-Est, Luigi Chinetti (ex-vainqueur du Mans), ce dernier se chargea de convaincre en 1958 Enzo Ferrari du bien-fondé du projet. Mention spéciale à la Ferrari 125 S des années 40, source d’inspiration de la 250 GT California Spider, et qui aurait aussi pu être dans notre sélection des 70 ans de Ferrari.

La Ferrari 250 GT California Spider était doté d’un V12 de 3.0L de Giacchino Colombo. Bien que Pininfarina était à cette date le “couturier” de référence chez Ferrari, la California Spider fut finalement designée et construite par Scaglietti en 106 exemplaires. Des stars comme Brigitte Bardot, Jane Fonda, James Coburn ou encore Alain Delon en furent les heureux propriétaires.

Ferrari 250 GT California Spider - 70 ans de Ferrari
Initialement, elle est présentée par la marque comme Ferrari “250 Granturismo Spyder California” ou simplement Ferrari “250 California”, et son nom est parfois improprement écrit “Spider”.

Ferrari 365 Daytona (années 60)

Bien que le choix ait été très serré avec un autre icone des années 60, la Ferrai 250 GTO, nous avons opté pour la Ferrari 365 Daytona. Cette dernière fut dévoilée à Paris (cocorico!) en 1968 lors du salon de l’automobile, peu de temps après les 3 victoires aux 24h de Daytona avec la légendaire Ferrari 330 P3/4.

La Ferrari 365 Daytona était donc doté d’un V12 (moteur avant) et de gros carburateurs Weber développant la bagatelle de 352 ch, pour un impressionnant (pour l’époque), 5.7 secondes au 0 à 100 km/h. Et quand une Ferrari possède des gros carburateurs Weber, sa présence dans notre sélection spéciale pour les 70 ans de Ferrari est inévitable !

Fun fact : la Ferrari 365 Daytona traversa les Etats-Unis en moins de 36h dans le cadre de la Cannonball Run en 1971. Cependant à l’époque, cette dernière était considéré comme un poids lourd avec ses 1600 kg. C’est ce que pèse aujourd’hui un Renault Scenic, et sauf erreur, pas de signe de V12 pour le constructeur français !

Ferrari 365 Daytona - 70 ans de Ferrari
Produite en série en deux versions entre 1968 et 1973, elle entre dans la légende en étant la Voiture de sport la plus puissante et rapide au monde de son époque, en concurrence avec la Lamborghini Miura.

Ferrari 512 BB (années 70)

Cette Ferrari 512 BB (pour Berlinetta Boxer) marque un tournant dans l’histoire du constructeur italien, et c’est pour cela que nous avons sélectionné cette dernière. En effet, pour la première fois de son histoire, une Ferrari se voit équipée d’un moteur central-arrière. De plus, le V12 disparaît au profit d’un moteur à 12 cylindres à plat de 5.0L ! Ce dernier développait 340 ch.

Le résultat est magnifique est mérite sa place dans notre sélection “70 ans de Ferrari”. Designée par Fioravanti, elle était la concurrente directe de la célèbre Lamborghini Countach. Et bien que la sonorité ait perdu de son cachet aujourd’hui, le charme et les sensations au volant sont toujours au rendez-vous, même 40 ans plus tard.

Ferrari 512 BB - 70 ans de Ferrari
La production de la 512 BB s’arrête en 1981 avec 929 exemplaires ; elle est remplacée par la Ferrari 512 BBi.

Ferrari F40 (années 80)

Des sept voitures que nous vous présentons, la Ferrari F40 est pour nous la plus iconique. Prolongement d’un savoir faire issu de la Formule 1, cette supercar maintenant vintage était une révolution à elle toute seule. Le poids total était inférieur à 1100 kg grâce à l’utilisation intensive de matériaux composites : panneaux en Kevlar, carrosserie en aluminium, fibre de carbone ou encore fibre de verre, sans oublier ses vitres en plexiglas. Initialement prévue en 400 exemplaires exclusives, le succès de la Ferrari F40 conduit le constructeur italien à passer à 1000, puis finalement 1315 unités.

Doté d’un V8 de 3.0L suralimenté par deux turbocompresseurs IHI intercooler, le bolide développait (sortie d’usine) 478 ch, et expédiait le 0 à 100 km/h en 3,9 secondes ! Et avec 1100 kg, autant vous dire que le ratio poids/puissance était pas piquer des hannetons ! Les concurrentes à l’époque étaient pourtant nombreuses : Porsche 959, Lamborghini Diablo, Jaguar XJ220, Bugatti EB110, etc. Mais c’est la Ferrari F40 qui à nos yeux s’est démarquée pendant les années 80. Bienvenue dans notre top 7 des 70 ans de Ferrari !

Ferrari F40 rouge - 70 ans de Ferrari
Dernière création du Enzo Ferrari, elle est la voiture la plus rapide, la plus puissante et la plus chère de l’histoire de l’automobile (à son époque).

Ferrari F355 (années 90)

Suite au décès du “Commendatore” Enzo Ferrari (1898-1988), le constructeur italien battait un peu de l’aile … Et lorsque le boss du team Scuderia, Luca di Montezemolo, fit son retour en 1991, la montagne à gravir pour combler le retard était importante, aussi bien pour les supercars que pour les voitures présentent en sport automobile.

Lancée en 1989, la Ferrari 348 était victime des pires critiques, et pour la corriger cette erreur, Ferrari décida “rapidement” de la remplacer par la F355 en 1994. Le pack aéro était mieux fini, et les performances au rendez-vous avec 380 ch issus d’un V8 de 3.5L. Même aujourd’hui, la F335 reste une très bonne voiture, compacte, magnifique et très bien équilibrée. Bien sûr maintenant il y a des Ferrari avec une bien meilleure tenue de route, mais la plupart des Ferrari modernes puisent leurs inspirations de cette F335.

Ferrari F355 - 70 ans de Ferrari
Dessinée par Pininfarina, c’est la première Ferrari à proposer la boîte séquentielle F1 (à palettes).

Ferrari : 430 Scuderia (années 2000)

Depuis peu, le grand jeu de Ferrari est de prendre un modèle en fin de cycle produit, et d’en faire une version spéciale, avec tous les upgrades venant de la F1 et du programme FXX. Ça a été le cas avec la Ferrari 599 GTO et la Ferrari F12tdf, et nous avons choisi la 430 Scuderia car c’est elle qui pour nous a marqué les années 2000, et qui est une digne représentante des 70 ans de Ferrari.

Avec quelques kilos (100 kg) en moins, la transmission et la boite d’une F1, et quelques chevaux (+20) et couple (+5) en plus, elle détenait l’impressionnant record au tour (1″25) sur la piste de Fiorano, en narguant même la Ferrari Enzo. A l’époque où la tenue de route était une problématique, elle régnait en maître. Aujourd’hui, c’est époque est révolue, et on est plus sur l’optimisation de la tenue de route et de l’appui aérodynamique.

Ferrari F430 Scuderia - 70 ans de Ferrari
Développée avec le concours du “baron rouge” Michael Schumacher, la Ferrari F430 Scuderia était une concurrente directe de la Porsche 911 GT2.

Ferrari 458 Speciale (années 2010)

A bah bien sûr on est lancé sur les versions spéciales maintenant ! La 458 Speciale est donc la déclinaison survitaminée de la 458 Italia. Cette version est dotée du même V8 à injection directe, 32 soupapes, mais profite d’un nouveau pack aéro actif, des étriers en carbone, ou encore un nouveau châssis auto-géré électroniquement, la totale !

Le moteur développe désormais 605ch (+35) et 540Nm, perd 90kg, passe d’un ratio poids/puissance de 2.60 à 2.13. Cela permet ainsi à cette 458 Speciale de gagner 0.4s de moins au 0 à 100 km/h en l’expédiant maintenant en 3 secondes.

 Ferrari 458 Speciale - 70 ans de Ferrari

Et vous alors ? Quelle est votre sélection des 7 Ferrari les plus iconiques ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here