Après 10 ans d’absence TVR fait son grand retour avec la manière en dévoilant officiellement la Griffith. Un V8 de 500ch.

TVR avait volontairement leaké quelques croquis et design en juin dernier, mais désormais c’est officiel, TVR EST DE RETOUR ! Qui sait ce que cette Griffith vaux sur la route ? Mais pour toute une génération de fans, TVR est synonyme de performance, de virages de travers ou encore une communauté de passionnés très active.

Un peu d’histoire voulez-vous… Après une cessation en 2012 des activités de la marque par Nikolai Smolensky et la vente de l’entreprise en mai 2014 au syndicat d’investisseurs “Syndicate of British Businessmen”, dirigé par Les Edgard, le nouveau dirigeant avait déjà annoncé vouloir refaire rapidement des voitures. De plus, le choix du nom “Griffith” de cette nouvelle TVR n’est pas un hasard du tout, puisqu’il provient d’un modèle existant, ayant vu le jour pour la première fois en 1965, puis réapparu en 1991.

TVR Griffith (1963-1965)
TVR Griffith du pilote de John Spiers en 1965 (Silverstone HSCC 2015)

TVR Griffith : déjà collector !

Un jour, le grand maître penseur Housni Mkouboi a déclaré : “elle a le boule qui chamboule la vue”. Et bien ce dernier devait probablement voir dans le futur et décrire cette merveille. Cette nouvelle TVR Griffith possède à la fois tous les codes des supercars modernes, mais tout en gardant son ADN anglaise remplie d’histoire.

Ainsi, on note des échappements latéraux, une carrosserie prévue pour les hautes vitesses ou encore un superbe diffuseur arrière, très agressif. Diffuseur arrière qui profitera d’un sous-plancher très plat favorisant les hautes vitesses, et qui vous évitera donc de trop perturber le trafic aérien en cas d’excès de vitesse ! Ne cherchez pas un double embrayage, ou une transmission semi-auto à palettes, car cette TVR Griffith proposera une boite manuelle 6 rapports. Connecter au mieux le propriétaire à sa voiture avec cette boite manuelle est encore une marque de fabrique que TVR a souhaité garder. Des petites touches de modernité viennent tout de même renforcer ce parti pris, notamment avec un volant moteur et un embrayage rigide et allégé. La Griffith est chaussée en 19 pouces à l’avant (dim. pneus : 235/35) et 20 pouces à l’arrière (dim. pneus : 275/30).

D’un point de vue performance, TVR à ressorti les vieilles recettes de mamie, en s’alliant avec Ford et le préparateur Cosworth afin de proposer un V8 atmosphérique de 5.0L, increvable, développant 500 ch. Avec 1250 petits kilos, le ratio poids/puissance est d’environ 400 ch par tonne, avec une distribution du poids parfaite en 50/50. Les performances annoncées dans notre article précédent ne devrait pas changer, soit environ 4 secondes pour le 0 à 100 km/h, et 6 secondes pour atteindre 160 km/h, à condition de ne pas oublier de passer les vitesses bien sûr ! Enfin, la Vmax est annoncé 320 km/h.

TVR Griffith V8 2019
Salut TVR Griffith … Vous habitez toujours chez vos parents ? 😉

Des touches d’innovation “révolutionnaire”.

Sur certains point, la Griffith sera “révolutionnaire”, comme par exemple en choisissant de produire cette TVR avec la technologie iStream de chez Gordon Murray Design. En somme, c’est un nouveau type de châssis en carbone très rigide (avec quelques renforts en aluminium) : aussi solide que les structures des anciennes TVR, mais tout en étant très léger. Cela se traduit par des résultats en crash test impressionnants, et bien meilleurs que la plupart des supercars sur le marché. Bien entendu, ça veux pas dire non plus qu’il faut rouler plus vite. N’oublions pas que c’est toujours le mur qui “gagnera” si vous le défiez.

Le système de suspension est constitué d’un double triangle de suspension par roue et des ressorts ajustables et “concentriques” indépendants (= un ressort dans un autre, soit deux par roue!). On retrouve également des étriers de frein à 6 pistons avec disques ventilés (370 mm) à l’avant, et 4 pistons avec disques ventilés (350 mm) à l’arrière.

Ensuite, vient une autre petite révolution à l’intérieur, mais cette fois-ci pour la marque TVR. Fini les tableaux de bord en bois avec les jauges incrustées qui prennent l’humidité. La nouvelle direction piloté par Les Edgard a opté pour quelque chose de plus moderne et sportif. Donc au menu, Alcantara partout, un tableau de bord digital ou encore des jauges sur le côté (voir galerie photo ci-après).

Enfin, cette TVR Griffith 100% anglaise devrait être disponible à un prix de £90,000, soit environ 98 000 euros. La production devrait débuter en Angleterre à l’usine de Ebbw Vale dans le courant de l’année, avec une sortie début 2019. On l’a veut déjà en noir !

Galerie : TVR Griffith

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here