C’est Noël avant l’heure pour les nostalgiques du Wankel. Mazda vient de confirmer qu’un nouveau moteur rotary existe, et qu’il est presque en production.

Le moteur rotary n’est pas vraiment mort. En effet, il a toujours existé, et Mazda a toujours continué à le développer, mais c’est pas un scoop. En revanche, c’est la première fois qu’un membre senior de Mazda confirme la création d’un nouveau moteur rotary, et qu’il arrivera probablement dans les années à venir. L’information nous ait parvenu par le biais d’une interview que le magazine Wheels Magazine a donné à un senior de chez Mazda, Mitsuo Hitomi, juste avant le salon automobile de Francfort à venir.

Avec 2020 qui approche, marquant les 100 ans de Mazda, c’est possible qu’un moteur rotary soit dévoilé pour l’occasion. Bien que les rumeurs (infondées) parlent déjà d’une Mazda RX9 ou encore Mazda hybride-rotary (RX Vision?), rien n’est encore officialisé.

Moteur rotary : les freins au projet.

Mitsuo Hitomi confirme que le moteur rotary en préparation, bien que fonctionnel, ne respecte pas encore les prérogatives légales sur la pollution. Mazda se penche sur l’allumage laser ou plasma pour résoudre et/ou améliorer cette problématique. Mais en ce qui concerne l’une des deux rumeurs précédemment mentionnées, une version hybride est plus crédible qu’une RX9 100% thermique, (1) afin de résoudre le problème d’émission et (2) limiter la complexité d’entretien et sa durée de vie.

Cosmo - Mazda Rotary de retour
Mazda Cosmo Sport 110S (1967-1972), première voiture dotée d’un moteur rotary (110ch).

Les ingénieurs Mazda se focalisent également sur la réduction de la consommation d’huile et l’usure précoce des joints APEX, deux problèmes récurrents des moteurs rotary. Certains seniors ne sont pas encore convaincus de la profitabilité du projet. Surtout quand on se souvient de la commercialisation de la RX8 (2003-2012), qui fut un échec aussi bien d’un point de vue financier que de la maintenance très (trop?) stricte. C’est dommage, puisque c’est cette excentricité technique qui fait du rotary un moteur de légende.

Enfin, bien que le moteur rotary soit dans la roadmap Mazda, le financement de la commercialisation est le dernier frein du constructeur nippon. Ce dernier a précisé qu’il comptait sur la rentabilité des autres technologies Mazda pour financier le “projet rotary” :

Pour survivre, Mazda à besoin d’investir dans des technologies rentables et tournées vers l’avenir, comme le full-électrique, le next-gen SkyActiv-D, ou encore l’hybride. Une fois que les signaux financiers seront encourageants et positifs, nous lancerons la production du rotary.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here