Comme vous avez pu le lire ces dernières semaines, Mazda et Toyota vont être amenés à travailler en collaboration.

Dans leur annonce, les deux constructeurs ont indiqué qu’ils étaient en train de créer une nouvelle plateforme de production aux Etats-Unis, afin de développer un modèle basé sur la technologie électrique. De plus, dans le cadre de cette même annonce, ces derniers ont indiqué qu’ils se focaliseraient sur « des possibilités technologiques complémentaires ». BOUM ! Dans l’oreille d’un fan auto, cela ne peut qu’être interprété que de façon positif et sexy. Un retour du rotary ?

Le fait que les deux constructeurs souhaitent ainsi « explorer toutes les possibilités technologiques complémentaires » est une citation très vague. Malheureusement pour nous, les modèles de base évoqués pour la création de ce nouveau modèle sont la Mazda 2 et la Yaris iA. Les perspectives semblent tout de suite moins sexy. Mais …

« Last night i had a dream »

Si cela était possible, quel serait le rêve d’un fan Mazda ? Vous l’avez en mille, le retour d’une sportive nippon dotée d’un moteur rotary. Bien que Mazda ait déjà précisé à plusieurs reprises ces dernières années qu’il avait toujours une équipe d’ingénieurs sur le sujet “rotary”, les chances de voir un rotary dans une future Mazda sont très faibles.

De plus, Mazda reste un petit face au géant du marché automobile et ainsi leurs investissements doivent être intelligents et surtout rentables. De plus, financer le lancement et l’ingénierie d’un modèle basé sur aucun autre serait très onéreux. SAns se mentir, investir dans le rotary serait seulement une réflexion drivé par son cœur (et son pénis ? dédicace communauté Twitter) et non pas en toute logique avec sa tête. Alors comment faire ?

C’est là où Toyota pourrait jouer un rôle, dans un avenir fantaisiste. A part être un Pixou nippon avec plus d’argent qu’on puisse en compter, Toyota a déjà un grand savoir en technologie hybride, alors pourquoi pas un rotary hybride ?

Ainsi, « électrifier » la technologie rotary solutionnerait deux problèmes. Le premier est évident, c’est la consommation excessive d’essence. Ici, le moteur n’aurait pas à utiliser autant l’essence grâce au moteur électrique qui pourrait prendre le relais et/ou assister le moteur rotary. Le deuxième serait d’apporter plus de couple. Les moteurs rotarys sont tristement célèbres pour leur manque de couple, spécialement à bas et mi-régime. La technologie électrique amènerait ainsi plus de couple à mi-régime. Ensuite, Mazda pourrait partir sur la plateforme de la Mazda MX-5 pour réaliser des économies, et y ajouter la technologie hybride rotary Toyota-Mazda en bout de chaine ? Ainsi, la création d’une nouvelle gamme ne serait pas nécessaire pour Mazda et il verrait seulement leur gamme MX-5 déclinée en une version de plus.

Mazda RX Vision rotary hybride

Enfin, nos espoirs ne sont pas encore totalement perdus. En effet, comme précisé précisément une équipe restreinte d’ingénieurs travaille encore sur le sujet “rotary”. Mais plus important, les brevets liés à cette technologie ont été reconduit par Mazda. Alors … Espoir ou fantasme ?

OK les rêveurs rotary, maintenant concrètement …

Après s’être fait plaisir en imaginant presque l’impossible nous devrions être honnêtes avec nous-mêmes. En effet, le partenariat entre Toyota et Mazda n’est pas aussi engageant pour qu’ils puissent réaliser ce genre de projet. Ils devraient plutôt travailler sur un modèle plus discret et conventionnel.

Ainsi, Toyota devrait, en toute logique, mettre à disposition de Mazda son savoir-faire « hybride ». Mazda qui d’ailleurs ne propose pas encore de modèles hybrides dans son catalogue. On pourrait ainsi imaginer Toyota amener les Mazda SkyActiv vers de nouveaux horizons. Des meilleurs bien sûr.

Ainsi des SkyActiv hybrid pourrait toucher une nouvelle cible pour Mazda, leur permettant de rentrer plus de fonds, tout en commissionnant le géant Toyota au passage … Business is business. Mais quel intérêt pour Toyota ? Et bien on sait que les Mazda ont une très bonne tenue de route. De plus, la Yaris se vend mal. Ainsi, Toyota pourrait profiter de ce partenariat pour se débarrasser de la Yaris et la rebadger en une nouvelle Mazda 2 hybrid.

Mazda 2 SkyActiv

N’hésitez pas à nous partager ce que vous aimeriez voir dans ce partenariat Toyota/Mazda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.