Porsche vient de sortir il y a quelques mois la Panamera Sport Turismo, version break. Une jolie déclinaison “familiale” de 542 ch tout de même.

La nouvelle Porsche Panamera Sport Turismo est destinée à écraser d’autres concurrentes allemandes, comme l’Audi RS6 (560 ch), voir éventuellement la BMW 5 Touring (340 ch).

C’est la première version break de la marque après avoir introduit sa première berline en 2009, avec la Panamera “classique”. Cette déclinaison voit l’apparition d’une cinquième place à l’arrière, une première pour Porsche. On trouve également plus de place pour la tête à l’arrière, mais ce n’est pas une raison non plus de la comparer à une Volvo V90 !

Cette Panamera Sport Turismo a donc su adopter les caractéristiques d’une familiale, sans pour autant que ses courbes crient “break”. Pas étonnant, puisque la longueur de la voiture reste inchangée. Alors pourrons-nous installer des enfants de 12 ans et est-ce que cette Porsche autorise les adultes à l’arrière ? C’est la question (plus bas) à un million de dollars.

Porsche Panamera Sport Turismo 4

Plus cher qu’une Panamera “classique” ?

La déclinaison break de cette Panamera Sport Turismo te coûtera 7 000€ de plus que la version classique, soit au minimum 100 000€ (hors options).

Quelques que soit le moteur ou la finition que tu choisis, tu auras le droit à la même boite automatique 8 rapports et à ses quatre roues motrices. Avec un V8 turbo de 4.0L, tu arriveras tout de même à envoyer cette break de 0 à 100 km/h en moins de 3.6 secondes, ou 8.2 secondes si tu propulses ta Panamera Sport Turismo à 160 km/h.

Sa vitesse maximale est annoncée à 304 km/h, mais ce chiffre n’est pas si important puisque si tu as acheté cette voiture, il y a de grandes chances que ça soit parce que tu as une grande famille. Donc prudence tout de même avec ce bolide ! Petit bonus qui te rappellera ta jeunesse, l’aileron à l’arrière se déploiera quand tu dépasseras les 172 km/h.

En somme, en gardant en tête la cible (aisée) visée par Porsche pour cette Panamera Sport Turismo, l’upgrade vers une version break “n’est pas si cher”, et reste dans la lignée de ses concurrentes qui demande en moyenne 5 000€ de plus pour une déclinaison break. A noter, un minimum de 160 000€ pour cette Panamera Sport Turismo (542 ch) est demandé par Porsche contre un minimum de 126 540€ requis pour l’Audi RS6 (560 ch).

Porsche Panamera Sport Turismo 4

Quelques sont les sensations à bord ?

Si tu ne sais pas que tu es dans la version break de la Panamera Sport Turismo, alors tu crois être dans la version berline. Elle reste majestueuse et confortable comme toutes les Panamera de la gamme, et elle sait rester “sportive” quand tu veux doubler Jean-Kevin Vtec sur l’autoroute. Elle n’est pas autant “tape-cul” comme son V8 turbo pour le laisser croire, et au contraire l’accélération est très relaxante.

Rappel de nouveau, cette voiture n’a pas été construite par Porsche pour l’être. Le client souhaitant acquérir cette Panamera Sport Turismo est justement à la recherche d’un véhicule confortable.

On retrouve ainsi la palette “confort” de Porsche de sa gamme Panamera : sièges massants, la climatisation bi-zone “par siège” choisi, un écran tactile à l’arrière, tout un arsenal d’outil d’aide à la conduite renforçant la sécurité (alerte dépassement de ligne), un park-assist ou encore un régulateur de vitesse autonome.

THE question : comment est-on installé à l’arrière ?

Porsche décrit sa Panamera Sport Turismo comme une 4+1. En traduisant ce politiquement correct, on comprend vite que trois adultes à l’arrière sera “mission impossible”, à moins que tu n’aimes pas ta belle-mère et que tu souhaites te venger en la mettant au milieu. Porsche sait également placer des options sournoises puisque si son client souhaite avoir seulement deux places à l’arrière (de série sur Panamera “classique”), il faudra aligner environ 2 500€ de plus pour faire marche arrière.

Logique ? Non.

Mais pour rester objectif, il y a tout de même suffisamment de place à l’arrière pour les jambes et la tête d’un adulte. Et quand nous disons “de la place”, on ne se fou pas de votre gueule comme à l’arrière des Mercedes classe A (break).

Enfin, la liste des options pour cette Panamera Sport Turismo est si grande, que si vous souhaitez dépenser sans compter, vous trouverez le même confort et la même qualité de finition des matériaux que dans une Bentley, promis. Oui oui, on parle par exemple d’un système son doté de 20 haut-parleurs à 4 500€, une stéréo Burmester à 1 500€, un volant quatre bras à 1 500€, ou encore 2 000€ pour la vision nocturne sur votre radar de recul !

Verdict de la Panamera Sport Turismo ?

Si tu achètes cette Panamera Sport Turismo pour les mêmes raisons que Porsche l’a construite, alors tu seras ravi. C’est une voiture familiale, très sportives, suffisamment spacieuse pour éviter les torticolis et partir en vacances avec “Maman” et tes deux enfants. Les performances et le confort y seront au rendez-vous, clairement.

Le seul tacle qu’on fera, c’est qu’il n’était pas forcement nécessaire de créer toute une nouvelle gamme pour voiture aux même dimensions, mais avec un “naming” différent. Oui en effet la touche familiale est plus présente dans cette déclinaison break, mais un ménage de deux adultes et deux enfants s’en sortirait aussi bien sur la version classique.

Résumons que cette superbe pirouette marketing, qu’est la Panamera Sport Turismo, indiquera seulement aux passants que tu assumes être un propriétaire de “break”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here