Cosworth Formule 1 Williams F1
Cosworth se prépare pour un retour de Formule 1. Le fabricant britannique s’engage à aider la FIA à définir les nouvelles règles moteur planifiées pour 2021.

Comme on le sait déjà, les moteurs actuels (hybrides V6 turbo) resteront, contractuellement, en F1 jusqu’en 2020. Mais Ross Brawn (Directeur technique et sportif de F1) travaille déjà avec Cosworth sur l’avenir et la voie technique à suivre. Et non pas sur un compromis basé sur les envies des pilotes, des constructeurs ou des fans, mais plutôt sur une solution idéale pour l’avenir du sport automobile.

Cosworth a donc récemment participé à une réunion avec le management de la Formule 1 afin de discuter de l’avenir moteur de la F1 après 2020. Bien qu’il n’y ait pas encore d’annonce officielle sur cet avenir, le fait que la F1 souhaite garder le V6 hybride turbo, mais en plus simple et moins coûteux, suffit à convaincre Cosworth à mettre en oeuvre les actions nécessaires pour revenir en F1.

Hal Reisiger, CEO de Cosworth, a confirmé que la direction que souhaitait prendre Ross Brawn ainsi que les discussions positives avec les 10 teams F1, l’ont suffisamment convaincu pour commencer à engager le travail nécessaire dans un projet de nouveau bloc moteur F1. Après, s’il est allé voir Honda la discussion ne peut qu’être positive !

Cosworth et les nouvelles règles à venir …

Cosworth a accepté de jouer un rôle important dans les groupes de travail de la F1 qui sont mis en place pour finaliser les règles de 2021. Cependant, Reisiger insiste déjà sur le fait que la F1 doit s’éloigner des éléments de récupération d’énergie thermique qui se sont prouvés être problématiques pour certains fabricants.

Lorsque que plusieurs médias ont demandé à Reisiger s’il pensait que Cosworth avait les armes et les infrastructures nécessaires afin de produire un moteur qui pouvait être aussi, voir plus, compétitifs que ceux de Mercedes et Ferrari, Reisiger a déclaré : “Oui”. Il ajouta qu’il était très important pour l’entreprise britannique de non seulement proposer un moteur de qualité aux teams partenaires, mais surtout de s’impliquer dans un projet où ils se sauront très compétitif.

Cosworth siège social

Le lien existant avec Aston Martin.

Si vous êtes des lecteurs fidèles, vous avez déjà du lire sur Downshift notre article sur la nouvelle Aston Martin Valkyrie. Projet de supercar qui regroupe Aston Martin, des ingénieurs F1 de RedBull Racing, mais aussi une base moteur V8 issue de Cosworth.

Avec Cosworth fournissant déjà la base moteur de la nouvelle Valkyrie, on spécule déjà que RedBull Racing est déjà un des partenaires évident à long terme de Cosworth. Enfin, n’oublions pas également que Cosworth équipe déjà une LMP1 …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.