Opel Insignia 200 ch

Il n’y a pas que les marques premium qui produisent des grandes routières. Ford, Renault, Volkswagen ou encore Opel en font encore. Et ce dernier introduit d’ailleurs un moteur de 200 ch essence sur l’Insignia.

Opel a été racheté par PSA mais il faudra encore patienter avant de voir les fruits de cette fusion, puisque la première Opel de l’ère PSA sera la future Corsa. En attendant, le constructeur au “blitz” nous présente une nouvelle version de la grande routière Insignia. Avec l’introduction d’un 1.6 essence turbocompressé (équipé d’un filtre à particules) délivrant 200 ch et 280 Nm de couple maximal. Il sera associé, au choix, à un boîte manuelle ou à une boîte automatique à six rapports.

Même si l’on peut toujours douter de l’intérêt d’un moteur essence sur une routière amenée à faire de nombreux kilomètres (là où le diesel est justifié, en l’occurrence), il faut bien reconnaître que les constructeurs ont fait des efforts en modernisant les mécaniques fonctionnant au sans-plomb.

Pour les allergiques aux SUV

Cette nouvelle motorisation sera disponible dès la fin de l’été. Toute la gamme Insignia sera concernée : Grand Sport, Sports Tourer et Country Tourer. Elle affichera entre 145 et 154 g/km de CO2, selon les versions et les transmissions. Cela correspondra à un malus compris entre 1613 et 2940 € en 2018 (mais le malus sera durci l’an prochain). Opel annonce un 0 à 100 km/h en 7,7 secondes. Cela place cette Insignia 200 ch à mi-chemin entre l’entrée de gamme essence et la sportive Insignia GSi et son 2.0 turbo.

L’Insignia 200 ch essence sera proposée en finition Elite avec un paquet d’équipements de série (feux LED matriciels, régulateur adaptatif, sellerie cuir…) à des tarifs débutant à 36 950 €.

Nostalgie…

Ainsi, ceux qui sont assez “vieux” pour avoir vécu l’ère des Renault 21 2.0 turbo et Safrane Biturbo ou encore Peugeot 405 Mi16 pourront se réjouir ! La berline traditionnelle, moins ostentatoire que ces SUV qui ne franchissent que des trottoirs, n’est pas morte. Et elle gagne même, à nouveau, des moteurs essence dignes de leurs héritières. Au moins sur le papier, à défaut d’en avoir le caractère…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.