Ford Mustang 1965 autonome de Siemens

Siemens vient de dévoiler la première Ford Mustang autonome, destinée à la course de côte de Goodwood. Issue du millésime 1965, elle mêle nostalgie et technologie de pointe !

Après la Jaguar Type E Zero du prince Harry, développée par Rimac, c’est au tour de Siemens de faire du neuf avec de l’ancien. Mais cette fois-ci, au lieu de démontrer des capacités à maîtriser la technologie électrique, le géant allemand a choisi de se lancer dans la voiture autonome. La Ford Mustang de 1965 est une icône du paysage automobile pour tout fan de quatre roues qui se respecte. C’est presque en toute logique que Siemens a opté pour la “ponycar” dans le cadre de ce projet One-Off. Habillée de gris métallisé et des couleurs de Siemens, elle portera fièrement le numéro 25, afin de célébrer l’anniversaire du festival.

Siemens a Goodwood avec une Mustang 1965

Un co-développement Siemens-Cranfield

Prévue pour prendre le départ de la célèbre Goodwood Hill Climb, plus tard dans la semaine, cette Mustang combine parfaitement l’ingénierie classique avec la technologie autonome. Siemens s’est également aidé de l’université Cranfield pour donner vie à ce projet. Cependant, pas de communiqué sur les détails techniques, bien que la technologie de localisation soit signée Bentley Systems. De plus, nous savons également que la Mustang ne dispose pas d’un GPS natif, logique. Ainsi, les ingénieurs ont dû scanner la piste de 1,86 km en 3D afin de paramétrer le trajet de la voiture.

Développement Siemens et université de Cranfield

Sobriété avant tout !

De l’extérieur, les modifications du châssis sont très bien cachées. En effet, on observe seulement un capteur à l’avant et à l’arrière de l’américaine. L’intérieur semble également assez d’origine pour une voiture autonome. Enfin… mise à part un gros bouton rouge, probablement réservé à l’arrêt d’urgence. Ça serait dommage d’écraser quelqu’un !

Couleurs de Siemens Mustang 1965

Attention devant !

Mais bien que cette Mustang signée Siemens soit très sexy, l’équipe dédiée à ce projet a tout de même averti les organisateurs en toute transparence. Elle déclare que la Mustang “représente un gros challenge puisqu’elle a tendance à être imprévisible, même en conduite manuelle”. Rassurant…

Siemens Goodwood Mustang

Mieux vaut prévenir que guérir…

Un premier essai aura lieu aujourd’hui, jeudi 12 juillet, sous le contrôle de James Brighton en charge de la sécurité. Ces essais seront répétés deux fois par jour jusqu’à sa présentation officielle ce weekend.

Pensez à la crème solaire et à vos plus beaux chapeaux de paille mondains. Et rendez-vous ce week-end entre une finale de la coupe du monde à ne surtout pas rater…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.