i-Way Lyon : on a testé le simulateur de Formule 1 et de Rallye !

0
i-Way Formule 1 Lyon

Après 10 ans d’existence, i-Way est devenu au fil du temps l’une des références en matière de simulation automobile “grand public”. On voulait s’assurer que c’était toujours le cas, alors on y ait retourné !

Depuis l’ouverture de i-Way en 2008 (c’est là où je réalise que je suis vieux), le complexe lyonnais n’a jamais arrêté d’innover. Les fans de la première heure se rappelleront de la course sur la Lune en Formule 1, mais aussi des débuts de la simulation Endurance et Rallye. Ils se souviendront également du concours annuel sur le simulateur F1 qui récompensait le meilleur temps de l’année avec une Porsche Boxster neuve. Aujourd’hui, i-Way c’est aussi un simulateur d’avion de chasse en F18 Super Hornet, de Moto GP, sans oublier la récente venue d’une expérience VR dans l’espace (i-Reality) et de trois modes d’escape game (i-Scape).

Mais comme cela faisait plus de 5 ans que je n’étais pas venu, et surtout que j’ai appris qu’il y avait depuis 2015 de nouveaux circuits sur les simulateurs de Formule 1 et de Rallye, ainsi qu’un nouveau système de niveau, alors j’ai enfilé mon casque et ma combinaison pour tester cette nouvelle expérience.

i-way formule 1

Mon expérience en simulateur Formule 1

La première partie de mon expérience F1 débute par un briefing complet du circuit, du fonctionnement du SIM i-Way ou encore des conseils de pilotage (aperçu d’un briefing F1 sur le circuit de Lyon : ici). Ensuite, on me demande quel niveau de difficulté je souhaite. J’ai le le choix entre le niveau Novice (75% de la puissance + boite auto + aide à la traction + guidage fléché), le niveau Semi-Pro (85% de la puissance + boite manuelle + faible aide à la traction) et enfin le niveau Pro (100% de la puissance + aucunes aides à la conduite + tes yeux pour pleurer). Vous pourrez arpenter les rues de Lyon à 300 km/h ou le circuit de Montréal. Personnellement, étant de Lyon, j’ai choisi le circuit de la capitale des Gaules !

Mais attention, avant de vous conseiller sur ces trois niveaux, j’ai une analyse sociologique amusante à vous dévoiler. Vous aurez toujours trois profils :

  1. Tout d’abord, le premier est content d’être là, et premier ou dernier de la course, niveau Novice ou Pro, dans tous les cas il s’amusera !
  2. Ensuite, mon préféré, vous avez le pilote qui saute sur le niveau Pro. Persuadé d’être le prochain Hamilton, il finira toujours une fois sur deux dans le mur, en sortie de virage, à cause de l’absence de contrôle de traction. En général, il aura forcément une excuse en béton (un élément du SIM HS, un problème volant, un complot des francs-maçons, etc.)
  3. Enfin, essayez d’être le troisième… si l’expérience SIM est une première pour vous ou que vous avez seulement quelques heures sur Gran Turismo Sport dans les jambes, alors je vous conseille de choisir le niveau Semi-Pro. Vous aurez une véritable première expérience en SIM, et en prime vous finirez devant le profil n°2 présenté ci-dessus 😉

C’est l’expérience qui parle. J’ai fini toutes mes courses en première position (niveau Semi-Pro), et devant tous les “futurs Hamilton” en Pro… You mad bro?

Petites astuces (qui peuvent paraître évidentes pour les adeptes de SIM) :

  1. Servez-vous tout le temps du frein moteur en rétrogradant avant chaque virage. Ne vous contentez pas de freiner sinon vous finirez dans le mur…
  2. Lorsque vous sortez d’un virage, appuyez progressivement sur la pédale d’accélérateur, sinon vous partirez en tête à queue (niveau Pro). N’oubliez jamais que vous conduisez une voiture de 850 ch et d’environ 600+ kg.
  3. Oubliez votre voiture “banale”, cette F1 virtuelle possède un gros appui-aérodynamique, donc n’ayez pas peur de sous-virer dans les virages.

i-Way Formule 1 iway f1

Mon expérience en simulateur Rallye

Même préparation qu’en F1. Un petit briefing des familles et vous êtes aussitôt installés dans votre Citroën C2 WRC. Dans la voiture vous avez le droit à la totale : harnais 4 points, roll cage, frein à main hydraulique et boite de vitesse séquentielle à commande électro-hydraulique. Vous pouvez même inviter un ami en tant que co-pilote ! Nota bene pour ceux ayant lu sur l’Internet que ça secouait beaucoup trop. Ce n’est pas la faute du simulateur i-Way, mais bien de votre pilote les amis ! 😉

Petites astuces pour éviter de labourer les champs :

  1. Ne vous servez pas du frein à main hydraulique à moins que vous ayez beaucoup de pratique sur SIM.
  2. Comme en F1, servez-vous du frein moteur en rétrogradant avant chaque virage. Ne vous contentez pas de freiner sinon vous finirez dans un arbre…
  3. N’hésitez pas à drifter avec une vitesse “de trop” pour éviter de sortir du virage avec trop de puissance. Cette erreur ne pardonne pas : c’est le tête à queue assuré (vous verriez les rageux – novices – en Pro : legendary!)

i-Way Rallye

Verdict de mon expérience i-Way à Lyon

Globalement, vous serez très bien reçus de l’accueil à la fin de votre course, en passant par le briefing. Notez que même si, comme moi, vous avez l’habitude de jouer chez vous avec votre volant (retour de force) + pédalier sur PS4 (F1 2017, GT Sport, etc.), l’ajout de vérins hydrauliques apportent une touche plus réelle à votre expérience de pilotage.

Enfin, notez que pour tous les amateurs de pilotage, le SIM automobile i-Way peut être le cadeau idéal. Seul conseil, pour que cette personne profite pleinement de son cadeau, optez plutôt pour le format 5 min de qualif’ + 15 min de course ou 5 min qualif’ + 30 min de course (au lieu des 3 min de qualif’ + 7 min de course).

i-Way lyon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here