Fernando Alonso, meilleur pilote des 15 dernières années ? PRANK ? CA TOURNE MAL, EXPLICATIONS ! 😉 

Bien que cela fasse plus de 10 ans que Fernando Alonso a gagné son deuxième titre de champion du monde des pilotes en Formule 1, et qu’il n’ait pas gagné de Grand Prix depuis 2013, ce dernier a su maintenir sa réputation de grand pilote sur la grille de part son comportement, son agressivité contrôlée sur circuit, ou encore sa régularité de conduite. Waouw, c’était une longue phrase ça …

Et Michael Schumacher dans tout ça ? Et bien ce dernier a eu une carrière en deux étapes, une première de 1991 à 2006, “la deuxième” de 2010 à 2012. Ainsi, il est un pilote avec un pied dans les années 90, et un pied dans les années 2000. Bien que l’allemand soit le meilleur pilote de tous les temps, comme Michael Jordan l’est au basket, Michael Schumacher n’a pas autant marqué le 21ème siècle que Fernando Alonso, à notre sens. Certes, il a gagné 5 de ses 7 titres de 2000 à 2005, mais la grandeur ne se défini pas seulement par les récompenses ou titres.

Mais maintenant que l’on sait que McLaren se débarrassera de Honda à la fin de saison 2017 afin d’utiliser des moteurs Renault dès la rentrée 2018, peut-être que cela permettra à Fernando Alonso (36 ans) de réaliser un dernier baroud d’honneur digne de ce nom.

Fernando Alonso meilleur pilote de Formule 1 depuis 2001

Fernando Alonso : le pilote sans faiblesses ?

On trouve toujours des choses à dire sur un pilote. “Il est bon sous la pluie, il est trop agressif, etc”. Aujourd’hui Sebastian Vettel, qui est un très bon pilote, mais a eu sa dose de hauts et des bas comme en 2014, où après 4 titres, il réalisa une saison “catastrophe” (5e). Nous avons également le cas Lewis Hamilton qui d’un weekend à un autre ne va pas avoir le même niveau de pilotage. Avec Fernando Alonso, ce n’est pas le cas. Sans jeter la pierre à autrui, ce dernier a souvent été limité par une voiture, une technologie, une organisation. Exemple, après deux bonnes saisons en 2012 et 2013 (deux fois 2e du championnat) face à un Sebastian Vettel en feu, la voiture Ferrari de 2014 (transition vers le V6) était horrible. Embarrassante même pour l’écurie et l’image Ferrari.

Tout le monde dans les paddocks est catégorique sur le fait qu’une course à une autre, les performances des pilotes varient en fonction des circuits, conditions de course, etc. Mais avec Alonso, le niveau de qualité est toujours le même. Combien peuvent en dire autant ? Malheureusement, comme on le sait déjà, Fernando Alonso n’est pas gâté avec Honda depuis trois ans. Et bien que l’on croit que ses performances fluctues parfois, ces dernières sont uniquement conditionnées par ce que le moteur Honda a envie de donner (ou pas!) au prochain GP. Seul point positif au moteur Honda ? Il est a l’origine de beaucoup de bons tweets dans notre série “Perles de Twitter” ! 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here