Audi Quattro Sport
Il y a 41 ans, Audi introduisait son premier 5 cylindres. Aujourd’hui, ce moteur à parcouru du chemin, a évolué, et Audi est le seul constructeur à produire des voitures dotées de 5 cylindres.

Aucun constructeur n’est autant associé aux 5 cylindres en ligne que Audi, et c’est plutôt logique. L’aventure commença pour le géant allemand en 1976, avec l’introduction pour la première fois d’un 5 cylindres dans une leurs voitures. Il s’agissait de l’Audi 100 (C2).

La genèse du 5 cylindres Audi.

Dès les années 70, les ingénieurs Audi bûchaient déjà sur la possibilité d’introduire des moteurs en ligne cinq et six cylindres. Ce projet avait été abandonnée en raison de l’espace nécessaire et la distribution du poids défavorable. Pour limiter les risques, ces derniers sont partis sur la base d’un nouveau concept du moteur quatre cylindres EA 827, moteur utilisé au sein du groupe Volkswagen, dans l’Audi 80 et Audi 100, par exemple. Ainsi, le moteur premier 5 cylindres vu le jour en 1976, un 2.1 litres développant 136 ch.

Quelques années plus tard (1979), Audi équipa pour la première fois son 5 cylindres en ligne d’un turbocompresseur. L’Audi 200 5T développait 170 ch et 265 Nm de couple. Puis, la révolution arriva. En mêlant 5 cylindres, un turbocompresseur, un intercooler et quatre roues motrices, l’Audi Quattro de 200 ch était née.

AUDI RS2 1993

Enfin, au fur et à mesure des prouesses en sport automobile confirmant l’efficacité du 5 cylindres en ligne, on retrouva ce moteur dans les Audi RS2, A4 (B5) ou encore 100 A6/S6.

Mettre à l’épreuve le 5 cylindres.

Afin de prouver l’efficacité du 5 cylindres en ligne, Audi décida d’engager ses bolides en rallye (groupe B), Trans-Am, IMSA, et à la célèbre course de côte Pikes Peak. Le 5 cylindres en ligne Audi commença à briller en rallye au début des années 80. Avec 5 cylindres alimentant les 4 roues motrices, Audi commença à révolutionner et marquer le monde du sport automobile, notamment en gagnant deux titres constructeur (1982/1984).

En parallèle, Audi décida d’amener son Audi Quattro a Pikes Peak où le monstre domina la montagne de 1984 à 1987. Et pour leur dernière apparition, le pilote Audi Walter Rörhl fut le premier à passer sous la barre des 11 secondes (photo ci-après).

Audi Quattro 5 cylindres en ligne Pikes Peak

Enfin, Audi se tourna vers le sport automobile américain en commençant par Trans Am, puis dans le championnat IMSA. Sans surprise, la démonstration de force fut la même qu’en Europe, avec cette fois-ci Hans-Joachim Stuck et Hurley Haywood en plus au volant.

Le 5 cylindres de retour !

Maintenant qu’on a fait plaisir à Patrick et Hubert pour le coup de nostalgie, on va pouvoir avancer, car on est tout de même en 2017. Et sans oublier les incontournables Volvo 850R (1991-1996) ou encore Focus RS mk2 (2009-2011), et bien en 2017… Audi est le seul constructeur à proposer un 5 cylindres en ligne dans certaines de ses voitures. En effet, Audi ressuscita tout d’abord le 5 cylindres en ligne en 2012 dans sa TT RS, qui développait 400+ ch. Aujourd’hui, on le retrouve dans la nouvelle TT RS et la RS3.

Vous pouvez également en apprendre d’avantage sur l’histoire des 5 cylindres en ligne Audi dans le documentaire de la marque ci-après. Il s’agit en réalité d’une grosse promotion pour pour la nouvelle Audi TT RS et Audi RS3 qui en sont équipés. Cependant, on a l’opportunité de voir des archives et interviews des pilotes de légende de la marque aux 4 anneaux : Walter Rörhl, Hans-Joachim Stuck, et Hurley Haywood.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.