La Formule 1 va lancer sa première compétition eSport “World Championship” qui aura lieu en septembre lors de la sortie du nouveau jeu de Codemasters : F1 2017.

Cette compétition eSport est un partenariat entre la Formule 1, les développeurs et éditeurs du jeu (Codemasters) et des spécialistes eSport (Gfinity).

Le premier volet de cette compétition aura lieu en septembre lors du lancement du jeu F1 2017. Durant ce mois, une première phase de séléction aura lieu, retenant seulement les 40 meilleurs pilotes. Ces derniers seront ensuite invités à Londres pour une demi-finale en live, dans la célèbre Gfinity Arena, le 10 et 11 octobre. Le top 20 de ces 40 prétendants seront qualifiés pour la grande finale, et aura lieu en même temps que le vrai GP d’Abu Dhabi, en novembre. Une série de trois courses permettra de couronner le tout premier “F1 eSports World Champion”.

L’un des trois big boss de la F1, Sean Bratches, indique :

Le lancement de cette compétition annuelle d’eSport est une chance incroyable pour le développement de l’image de la Formule 1. C’est également un très bon moyen d’engager encore plus les fans.  Nous sommes heureux de travailler aux côtés de Codemasters et de Gfinity, qui contribueront également à faire évoluer le eSport en F1 et nous rapprocher un peu plus de nos fans grâce à cette expérience unique.

Quelle suite pour le champion eSport 2017 ?

Outre le fait d’être automatiquement qualifié pour les demi-finales 2018, le champion recevra le statut de “Formula 1 eSports Champion Expert” l’année suivant son titre, et aura le luxe de se voir dans la prochaine édition du jeu F1 2018.

On est encore loin d’une opportunité professionnelle comme dans la Nissan GT Academy, mais la compétition est jeune, tout peut encore évoluer et nous devons de leur laisser une chance. Le CEO de Codemasters, Frank Saigner, ajoute :

Ce nouveau concept eSport permettra aux fans d’accéder à un eexpérience de jeu d’un niveau supérieur. L’eSport est en pleine croissance depuis ces dernières années, et nous espérons plusieurs millions de prétendants (pilotes inscrits) dès cette première édition.

La forte croissance du eSport Racing.

Alors que la Formule 1 surfe pour la première fois sur la vague du eSport, plusieurs entités se sont déjà prêtées à l’exercice. En effet, Nissan a été l’un des premiers à se lancer en 2008 dans l’aventure avec la célèbre Nissan GT Academy. Compétition connue pour être l’un des silos de recrutement majeur de (futurs) pilotes professionnels du constructeur nippon. De plus, la où Codemasters proposera votre avatar personnalisé (virtuel) dans le jeu, Nissan vous offre un contrat pro de un an chez Nissan …

La Formula E a également organisé un grand événement à Las Vegas en janvier de cette année avec un très joli chèque de un million de dollar à la clef pour le vainqueur.

Enfin, McLaren pour sa part à lancer un projet eSport baptisé “World’s Fastest Gamer”. Ce dernier vise à récompenser le pilote champion par un contrat chez l’écurie F1 McLaren en tant que pilote officiel du simulateur F1. Au programme, tests des ajustements techniques, critiques des améliorations intégrées par les ingénieurs, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here