La saison 2017 réserve de grands chamboulements depuis l’introduction des turbos hybrides en 2014. Cette fois, la carrosserie et les pneus sont le centre d’attention, les deux étant plus larges afin d’améliorer l’appui aérodynamique (=downforce) et l’adhérence. Cela rendra les voitures plus rapides et “physiquement” plus difficile à conduire. Cela se traduira pour une réduction de 3 à 5 secondes des chronos.

Pneus

Les pneus sont environ 25% plus larges qu’en 2016, avec une largeur arrière de 325 mm à 405 mm, et une largeur avant de 245 mm à 305 mm. Le diamètre du pneu a également augmenté très légèrement, bien que la taille de la jante reste inchangée (13 pouces).

Carrosserie

Tout d’abord le spoiler avant. Il passe de 1650 mm à 1800 mm, et notons également que la largeur totale de la voiture est en hausse de 1800 à 2000 mm. Ensuite, les dimensions de l’aileron et du diffuseur arrière ont été réduite (de 950 mm à 750 mm). Cependant, le diffuseur est plus grand grâce à une augmentation de la hauteur de 175 au lieu de 125 mm, et une largeur passant de 1000 mm à 1050 mm. La voiture est devenu une grosse madame et à pris des hanches puisque la largeur globale de la voiture est passée de 1600 mm (au lieu de 1400 mm). Enfin, la balance enregistre un poids à la hausse, soit 702 au lieu de 728 kg (pneus inclus).

Moteur

Unité de puissance : Le système de jetons qui limitait le nombre d’évolutions pouvant être apportées à l’unité de puissance au cours de la saison est abandonné. Les motoristes sont libres d’introduire autant de nouveautés qu’ils le souhaitent aux différents composants de leur unité de puissance dans la limite du règlement tout au long du championnat. Cette décision est motivée par la volonté de réduire les écarts de performance entre les motoristes. Par ailleurs, les quatre motoristes actuellement en compétition ont pour obligation de mettre leur moteur à disposition de toute écurie n’ayant pas conclu d’accord avec un motoriste pour la saison 2017.

Enfin, diverses mesures du nouveau règlement ont pour objectif de réduire le coût des moteurs pour les équipes clientes d’environ un million d’euros par saison par rapport à 2016 (trois en 2018).

Autres changements

Les pilotes de F1 vont pouvoir se faire plaisir avec une liberté (contrôlé) sur le design de leur casque durant cette saison 2017. L’organisation leur a donné le feu vert à raison d’une course par (en générale lors d’une course à “domicile”).

Source Image : Giorgio PiolaOfficial Formula 1 website

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.