Radar automatique

Sortez le champagne, faites péter les confettis et tournez les serviettes sur un air de Patrick Sebastien, les radars ont moins flashé cette année que l’an dernier. Mais c’est aussi, probablement, parce que vous avez levé le pied, et parce que les radars ont souvent été… vandalisés.

Qui a dit qu’il n’y avait que des mauvaises nouvelles en période de gilets jaunes, de taxes, de températures négatives et de catastrophes naturelles partout sur la planète ? On vous l’accorde, chez nous, aussi, le moral a connu des jours meilleurs. Mais on se réconforte avec ce que l’on peut, à commencer par les tiroirs caisses radars qui ont moins bien fonctionné cette année en France.

Nos confrères de RTL annoncent en effet que depuis le mois de janvier, les radars ont moins flashé qu’en 2017 avec une diminution de 15 % des amendes. Entre les dégradations nombreuses des radars cette année (idée stupide, soit dit en passant, puisque ce sont vos/nos impôts qui serviront à les réparer…) et les salariés qui sont désormais obligés de faire attention à la vitesse (la loi oblige désormais les patrons à dénoncer l’employé qui a été pris en excès de vitesse), les radars encaissent moins d’argent.

Et c’est une bonne chose, tant ils sont souvent destinés à faire du chiffre (en descente sur autoroute, en bord d’une voie rapide où le taux d’accident est faible ou nul, etc) plutôt qu’à nous protéger et à améliorer la sécurité routière.

Voilà, une bonne nouvelle qui n’effacera évidemment pas la prune que vous venez de recevoir, mais sachez qu’une baisse significative des amendes de radars après le passage à 80 km/h est un joli pied de nez à tous les Ayatollahs de la Sécurité Routière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.