Frein à main manuel

Vous ne l’avez peut-être pas encore remarqué, mais le frein à main manuel est une espèce en voie de disparition. Amis tireurs de câbles, il faudra désormais composer avec l’électronique.

Le frein à main manuel, de l’histoire ancienne ? Pas encore, mais nous y venons. Un spécialiste britannique de la vente et du conseil d’achat automobile vient de publier une étude édifiante, dans laquelle nous apprenons qu’à peine plus de 30 % des voitures neuves vendues actuellement en Angleterre sont dotées d’un frein à main mécanique. Aujourd’hui, seulement deux constructeurs au Royaume-Uni ne vendent que du des freins manuels : Suzuki et Dacia. Tous les autres constructeurs ont du frein à main automatique au catalogue !

Frein à main automatique, mais contraignant…

Le frein à main électronique présente un gros défaut. Il faut en effet, parfois, passer la valise électronique pour le débloquer en cas de changement de disques et de plaquettes. Une opération supplémentaire (et payante, forcément) pour un entretien finalement banal d’une pièce d’usure. Dans le cas d’un frein manuel classique, il suffit de le desserrer, et, au pire, d’écarter les pistons de l’étrier comme n’importe quel garagiste le ferait, et le tour est joué, il n’y a plus qu’à changer les plaquettes.

Terminés, les tirages de frein à main en rentrant du boulot, les soir d’hiver !

Rajoutez à cela le fait qu’un système automatique coûte plus cher à produire. Il comporte en effet un moteur électrique ! Vous vous dites alors que le “confort” a un certain prix. Que certains ne sont probablement pas prêt à (être forcés) de payer…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.