Liberty Walk à Nagoya

Bienvenue chez Liberty Walk.

C’est peut être le nom le plus connu dans l’industrie automobile moderne, et particulièrement dans celui du tuning. Mais attention, le vrai, le propre. Je te vois Jean-Kevin VTEC avec ton aileron collé au mastic Leroy Merlin dans le fond de la salle… Bien que Liberty Walk soit connu pour ces kits larges excentriques, et presque ostentatoires, c’est avant tout un préparateur automobile depuis 1993.

Liberty Walk McLaren 650S

Genèse de Liberty Walk

Kato-san a lancé son projet au début des années 1990, avec le souhait de faire disparaître cette image trop organisée et aseptisée du garage automobile. Il commença à créer des kits pour les fameuses kei-cars, avant de marquer une transition importante en devenant l’un des premières gros importateurs de supercars du pays. Il se contentait ensuite de les remapper pour les revendre à une riche clientèle.

Kei-car LIberty Walk

Un jour, un client Lamborghini voulu croiser son travail (sur les kei-cars) avec sa supercar, “and the rest is history” comme disent les américains ! Ainsi, il créa LB Performance pour cette division spéciale Lamborghini, qui s’édenta ensuite logiquement vers les supercars de manière générale.

Lamborghini Liberty Walk face avantLamborghini Liberty Walk face arrière

Du Liberty Walk du sol au plafond

Situé à Nagoya, à quelques heures à l’ouest de Tokyo, le garage est une véritable cachette à joyaux. Si vous faites un tour sur leur Instagram, vous y trouverez aussi bien des supercars modernes que des voitures rétros(européennes et américaines), revisitées à la sauce wazabi. Le QG LB est construit sur trois immeubles et est doté d’un hangar couvert en guise de centre de stockage. Liberty Walk est désormais une référence dans son marché de niche.

Garage Liberty Walk 2Garage Liberty Walk

Ensuite à l’intérieur, tout respire et transpire Liberty Walk. Les clients peuvent patienter dans une salle d’attente sur des sièges Lamborghini (clin d’œil à LB Performance), ou encore occuper leurs enfants avec des mini-voitures électriques dotées d’un kit LB ! Baladez-vous un peu, et vous trouverez aussi quelques reliques de shakotan et kyusha. Plus d’informations sur notre dossier Bosozoku.

Liberty Walk kyusha shakotanJouets Liberty Walk mini-voitures électriques

La collection personnelle éclectique de Kato-san

Toutes les voitures de Kato-san possèdent un kit Liberty Walk ou presque. Son garage personnel est composé d’une F40, une 458, une Murcielago, plusieurs Aventador, mais aussi une liste interminable de voitures rétros. Parmi toutes ses pépites, voici (ci-dessous) une RX-3 assise sur des suspensions AirREX. Elle est dotée d’un moteur à double-rotor développant 200 ch, capable de hurler à 10’000 tour/min. Et croyez-moi, 200 ch dans une voiture de 850 kg couchée par terre, c’est amplement suffisant !

Liberty Walk RX-3

De plus, il possède également une C210 Skyline, une magnifique Fairlady Z (S30) à trompettes, ou encore une Leurel (C130). Et s’il faut se rendre à Tokyo, autant faire preuve de modernité une McLaren 650S LB.

Liberty Walk Skyline

Crédit photo : Rowan Horncastle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.