INFINITI Engineering Academy 2017 vainqueur Damien Turlay
Nous profitons de la fin de la quatrième édition d’INFINITI Engineering Academy pour parler de ce concours mondial. Il vise à dénicher de nouveaux ingénieurs pour une opportunité unique : intégrer le team F1 Renault Sport.

​Enfaite, il faut voir INFINITI Engineering Academy un peu comme “X-Factor” ou “La Formule 1 à un incroyable talent”, vous suivez ? Face à un panel d’expert et dans le cadre de plusieurs épreuves, plusieurs candidats se défient afin de décrocher l’opportunité de leur vie !

Grâce à un partenariat entre INFINITI et Renault Sport, le vainqueur de chaque édition se fera suivre par un mentor dans le cadre d’un contrat pro de 12 mois. Ce contrat l’intègrera dans les équipes techniques de l’usine INFINITI en charge des développements techniques pour l’écurie F1 Renault Sport. En bonus, il aura même la chance de se voir prêter la dernière INFINITI Q30 Sport pendant toute la durée de son contrat.

Quel niveau d’implication pour le(s) vainqueur(s) ?

La INFINITI Engineering Academy a rapidement explosée, avec plus de 12 000 candidats pour cette 4ème édition 2017. Mais là où la “Nouvelle Star” ou “X Factor” oublie ses stars/vainqueurs au bout d’un an, INFINITI souhaite vraiment inscrire la carrière de leurs vainqueurs dans le temps.

L’année dernière, le vainqueur 2016 était chinois. Xuezi Li, a d’ailleurs développé l’aileron arrière de la nouvelle Renault RS17 de cette saison 2017. Bien que l’on pourrait troller sur les résultats de Renault cette année, l’implication des nouvelles recrues n’en est pas moins importante, ce qui est très positif.

Nick Chester, Directeur Technique Chassis de chez Renault Sport déclare :

C’est un programme où nous souhaitons réellement intégrer les nouveaux membres. Nous n’avons pas le temps de former des ingénieurs en one-shot, et nous préférons investir dans des profils forts dans le temps.

INFINITI Engineering Academy 2017

INFINITI Engineering Academy : Vainqueur 2017

Le dernier vainqueur est français (COCORICO!), et son nom est Damien Turlay. Âgé de 23, et étudiant en ingénierie mécanique à l’université de Lyon, Damien a dû effacer 12 000 candidats, dispersé dans 47 pays, pour décrocher ce titre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.