A cause de son design, le circuit du GP de Budapest est à l’avantage des voitures de Formule 1 ayant des différences aérodynamiques et châssis bien spécifiques.

Il était facile de voir que RedBull et Honda-McLaren étaient sur une autre planète lors du dernier Grand Prix de Hongrie, notamment grâce à des voitures avec un bien meilleur aérodynamisme. Alonso et Vandoorne de chez Honda-McLaren ont d’ailleurs réalisé leurs meilleures performances de la saison 2017. Puis, s’il n’y avait pas eu l’accident Vestappen/Ricciardo, les RB13 de chez RedBull auraient pu réaliser de très bons résultats, comme commençait à le faire paraître les séances de qualifs.

Cependant, malgré ces updates impressionnantes des deux teams ci-dessus mentionnées, les Mercedes et Ferrari étaient aussi, voir plus, compétitives.

Aérodynamisme : les modifications RedBull Racing.

Aerodynamisme redbull racing grand prix budapest 2017
Crédit illustration : Giorgio Piola

Les updates aérodynamiques de RedBull sont tous minimes, mais le nombre de modifications sont tellement importantes que tous ces éléments apportent un réel bénéfice à la voiture. La géométrie des sidepods au niveau de l’entrée d’air (illustration de gauche) ont été modifié et optimisent l’aérodynamisme de la voiture mais améliorent également le système de refroidissement. Un peu plus bas sur la même illustration, trois sidepods verticaux ont été ajouté afin d’optimiser la redirection de l’air. La finalité est d’emmener plus d’air vers le diffuseur arrière et ainsi améliorer l’appuie aérodynamique de la voiture.

Même principe sur les nouveaux miroirs des pilotes, la forme a changé ainsi que les branches qui les supportent, passant de un à deux banches. Ces dernières sont également dirigées vers les sidepods pour améliorer l’aérodynamisme de la voiture.

Enfin, la dernière modification (illustration de droite) est pour sa part située au niveau de l’avant de la voiture, aux côtés des deux roues avant Pirelli. Un couche supplémentaire a était rajouté afin de forcer plus d’air à passer sous la voiture et éviter au mieux les turbulences au niveau des roues. L’objectif une fois de plus est de créer plus d’appui aérodynamique (downforce). Retrouver notre article « Mais Dit Moi Jamy » sur l’appui aérodynamique en cliquant sur le lien.

Aérodynamisme : les modifications Honda-McLaren.

Aerodynamisme honda mclaren grand prix budapest 2017
Crédit illustration : Giorgio Piola

Honda-McLaren est très content de ses modifications apportées lors de ce GP de Hongrie qui lui ont permis de signer une sixième (Alsonso) et dixième (Vandoorne) place. LE constructeur a même dépassé Sauber F1 Team au classement des constructeurs. Le châssis des voitures Honda, pour sur meilleur que le moteur, a reçu une batterie de nouvelles modifications en commençant par un nouvel aileron T-wing. Plus proche qu’un porte manteau qu’un aileron, cet élément aéro est plus agressif au niveau de l’angle et la perforation des deux lamelles est également plus importante (de quelques millimètres).

Ensuite (illustration de gauche), l’aileron baptisé « monkey seat » par les teams a également été modifié. La longueur, est surtout la largeur, de l’aileron a augmenté. L’angle est également plus important et la forme de ce dernier a également été plus arrondi au niveau de la partie supérieur. L’ancien était beaucoup plus plat.

Enfin (illustration de droite), à l’arrière des voitures Honda-McLaren, les extrémités aérodynamiques du châssis ont été modifié et favorisent l’appui aérodynamique. En effet, celles de Honda ont un angle plus importants et ont tendance à expulser l’air plus en l’air au lieu de les expulser en « ligne droite » comme chez le team Mercedes. En dynamique des fluides cela signifie que la modification de Honda réduit de meilleur façon la création de tourbillons d’air au niveau du diffuseur arrière et augmenter l’appui aérodynamique. Voir l’article sur l’effet Venturi, lien ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.